A l’ONU, le Togo va gérer des dossiers chauds

09/01/2012
A l’ONU, le Togo va gérer des dossiers chauds

Le Togo, qui a fait son entrée au Conseil de sécurité le 1er janvier vient de prendre la présidence de deux Comités; celui sur l’Irak et le Koweït (résolution 1518/2003) et celui sur le Liban (résolution 1636/2005), indique lundi le site onutogo.org.

En outre, le Togo va assurer la vice-présidence de trois autres Comité, Somalie et Erythrée, programme nucléaire de l’Iran, et question du nucléaire en Corée du Nord.

Pour ce qui concerne le Liban et l’Iran, il s’agit de dossiers très chauds.

La résolution 1636 vise à obliger le gouvernement syrien à coopérer avec la commission internationale indépendante qui enquête sur l'assassinat de l'ex premier ministre libanais Rafic Hariri en février 2005.

A propos de l’Iran, la résolution 1737 du Conseil de sécurité impose des sanctions contre le régime de Téhéran en raison de la poursuite de son programme d’enrichissement d’uranium. Elle interdit la fourniture de matériels et de technologies liés au nucléaire et gèle les capitaux des individus et des sociétés liés au programme d'enrichissement.

La France, membre permanent au CS s’est déclaré vendredi favorable "sur le principe" à des nouvelles sanctions contre l'Iran.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.