Accord de siège pour ‘la petite ONU du Trastevere’

18/01/2016
Accord de siège pour ‘la petite ONU du Trastevere’

Robert Dussey et les responsables de Sant’Egidio lundi à Lomé

Un accord de siège a été conclu lundi entre Sant’Egidio et le gouvernement togolais. Les documents officiels ont été signés par Roberto Zuccolini, porte-parole de la Communauté et Robert Dussey, le chef de la diplomatie.

La Communauté de Sant ‘Egidio naît à Rome en 1968, au lendemain du Concile Vatican II. C'est aujourd'hui un mouvement de laïcs auquel participent plus de 50.000 personnes, investies dans l'évangélisation et dans la charité à Rome, en Italie et dans plus de 70 pays.

Inspirée par le dialogue de Vatican II, la Communauté a mené de nombreuses actions de médiation politique à travers le monde (Côte d’Ivoire, Mozambique Algérie, Liban, Guatemala, Burundi). Elle est à l’origine du rapprochement, dès 2006, entre Faure Gnassingbé et l’opposant historique Gilchrist Olympio.

Robert Dussey lui-même a été membre de la Communauté jusqu’à son accession à des fonctions officielles.

Surnommée ‘la petite ONU du Trastevere’ (du nom du quartier de Rome où elle est implantée), Sant'Egidio est devenue au fil des années une experte en négociations de paix et un des canaux de la ‘diplomatie de l'ombre’ du Vatican. 

Mais la mission première de cette communauté catholique reste son engagement auprès des pauvres et des exclus. 

‘L’accord de siège avec le Togo nous encourage à renforcer nos actions dans la prévention des conflits dans la sous-région ouest-africaine afin de consolider la paix’, a déclaré Roberto Zuccolini.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.