Accords de défense : le Togo comme modèle

26/08/2009
Accords de défense : le Togo comme modèle

Le président français Nicolas Sarkozy a promis mercredi que la renégociation des accords de défense liant la France aux pays africains serait achevée "fin 2009" et confirmé son souhait d'une "rénovation profonde" des relations entre Paris et le continent. La France a signé le 13 mars 2009 le premier de ces accords rénovés avec le Togo.

"Fin 2009, les accords de défense qui nous lient à huit pays africains auront été renégociés dans une perspective radicalement nouvelle", a déclaré M. Sarkozy lors d'un discours devant la conférence des ambassadeurs à l'Elysée."Désormais, la France conçoit son rôle d'abord comme un appui à la création de forces africaines capables d'assurer collectivement la sécurité de leur continent, dans le cadre de l'initiative de défense de l'Union africaine (UA)", a ajouté le président français.

Nicolas Sarkozy a également indiqué que "des contingents des anciens territoires de l'Afrique subsaharienne qui ont contribué à la libération de notre pays lors des deux conflits mondiaux" défileront sur les Champs-Elysées à l'occasion de la Fête nationale le 14 juillet 2010.

"2010 sera une année importante pour la relation entre l'Afrique et la France: 14 anciennes colonies françaises célèbreront le 50e anniversaire de leur indépendance", a justifié le chef de l'Etat. "Ce sera donc une année dédiée à la fidélité dans l'amitié et la solidarité. Et je souhaite que 2010 signale aussi l'achèvement d'une rénovation profonde de nos relations avec le continent africain", a-t-il poursuivi.

En février 2008, Nicolas Sarkozy avait annoncé la renégociation de tous les accords de défense liant la France aux pays africains, assurant que Paris n'avait plus vocation à rester "le gendarme de l'Afrique".

Ces accords très décriés, dont les clauses sont restées secrètes, ont souvent servi de prétexte juridique à l'intervention des troupes françaises pour défendre des régimes africains "amis".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.