'Acte barbare'

22/07/2016
'Acte barbare'

Attentat ou acte d'un forcené ?

Un Germano-Iranien âgé de 18 ans a semé la terreur vendredi dans un centre commercial de Munich, dans le sud de l'Allemagne. Il a abattu neuf personnes pour des raisons non élucidées avant de se suicider. Seize personnes ont aussi été blessées dont trois grièvement.

Il n'y a aucun élément permettant de déterminer si la tuerie de Munich était un attentat ou l'acte d'un forcené. Le suspect n'était pas connu des services de police et vivait depuis déjà "longtemps" dans la capitale bavaroise avec la double nationalité allemande et iranienne, a déclaré le chef de la police locale, Hubertus Andrä lors d'une conférence de presse.

Le jeune homme, qui avait la double nationalité germano-iranienne, a agi seul. Ses motivations sont "totalement non élucidées" à ce stade, a-t-il aussi indiqué. 

Dans la soirée, le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, a exprimé la ‘Solidarité du Togo avec le peuple allemand et particulièrement avec la Bavière’. Sur son compte Twitter, il a qualifié la tuerie d’’acte barbare’.

Le Togo et l’Allemagne entretiennent une forte amitié liée par l’histoire.

En juin dernier, le président Faure Gnassingbé avait été accueilli à Munich par les autorités de Bavière dans le cadre d’une visite officielle en Allemagne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.