Afrique de l’Ouest : Djinnit inquiet

13/07/2012
Afrique de l’Ouest : Djinnit inquiet

Saïd Djinnit (photo), le représentant du secrétaire général de l’ONU, a déploré jeudi devant le Conseil de sécurité la lenteur observé quant à l'adoption d'une feuille de route sur le Mali comprenant, notamment, 

la tenue d'élections et de la restauration de l'intégrité territoriale. Il a cependant salué les efforts déployés par la Cédéao.

Evoquant la situation générale en Afrique de l’Ouest, M. Djinnit a exhorté les acteurs de la région à redoubler d'efforts dans leur lutte contre la criminalité transnationale organisée et le trafic de drogues. Il a cité, à titre d'exemple, les activités florissantes et l'influence des réseaux de trafic de stupéfiants en Guinée-Bissau depuis le récent coup d'État perpétré dans ce pays.

Un thème qui avait d’ailleurs été à l’ordre du jour de la présidence tournante du Togo au Conseil de sécurité, en février dernier.

Lors de la même séance, le directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), Yury Fedotov, a affirmé que les drogues illicites et la criminalité transnationale organisée sapaient la stabilité de l'Afrique de l'Ouest et affectaient la santé des populations, la démocratie et le développement économique.

En 2011, a-t-il rappelé, près de 30 tonnes de cocaïne ont transité en Afrique de l'Ouest. Les profits générés sont estimés à environ 900 millions de dollars par an.

M. Fedotov a rappelé que l'Afrique de l'Ouest n'était plus simplement une voie de transit pour la cocaïne de l'Amérique latine vers l'Europe, mais était devenue une destination en soi, en faisant remarquer que l'Afrique centrale et surtout l'Afrique de l'Ouest compteraient désormais jusqu'à 2,3 millions de consommateurs.

© onutogo.org

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.