Agba : « Nous souhaitons que la Libye retrouve la paix »

15/01/2013
Agba : « Nous souhaitons que la Libye retrouve la paix »

L’ambassade de Libye au Togo a marqué le 61e anniversaire de l’indépendance du pays et le 2e anniversaire du déclenchement de l’insurrection par un dîner officiel lundi soir auquel participaient de nombreux officiels, ministres, diplomates étrangers et représentants d’organisations internationales.

« C’est la toute première commémoration de l’indépendance observée par le peuple libyen, quelques 2 années après la chute du régime Kadhafi le 17 février 2011 », a souligne M. S. Abdala Salem le chargé d’Affaires libyen.

Le gouvernement était représenté par Charles Kondi Agba (photo), le ministre de la Santé, qui, dans son allocution, a salué l’excellente qualité des relations  d’amitié et de coopération entre Lomé et Tripoli. Il a souhaité que la Libye retrouve ‘’très rapidement un climat de paix et de stabilité’’.

Depuis la chute de Kadhafi, le pays est secoué par des vagues sporadiques de violence entre ex-miliciens et forces de sécurité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.