Aide record en faveur du Mali

15/05/2013
Aide record en faveur du Mali

La conférence de pays donateurs pour le Mali, à laquelle assiste à Bruxelles le président du Togo Faure Gnassingbé, est parvenue à mobiliser 3,250 milliards d'euros pour aider ce pays à relancer son économie et ses institutions après la guerre. Une somme qui va au-delà des espérances des autorités de Bamako.

Les prévisions les plus optimistes évoquaient une enveloppe de 2 milliards.

Le président malien, Diouncouda Traoré, a remercié les 108 pays et institutions ayant participé à la conférence. Nous sommes tous ensemble pour la reconstruction du Mali. Tous ensemble pour la relance du Mali, s'est-il félicité.
 
 La contribution des pays donateurs doit permettre aux autorités de Bamako de financer le Plan pour la Relance durable du Mali (PRED), destiné à remettre en marche le pays sur deux ans (2013-1014). L'essentiel du financement de ce plan, évalué à 4,34 milliards d'euros, doit être assuré par le budget interne malien.
 
 Parmi les principales institutions contributrices, figurent l'Union européenne (520 millions d'euros sur deux ans), la Banque Mondiale, le FMI, la Banque islamique d'Investissement (BID), ainsi que des dizaines de pays. 

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.