Al-Sabah plaide pour un ‘partenariat stratégique’

19/11/2013
Al-Sabah plaide pour un ‘partenariat stratégique’

L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah (photo), a annoncé mardi que son pays allait consentir d'ici fin 2018 un milliard de dollars de prêts bonifiés à des pays africains.

J'ai ordonné aux responsables du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe d'accorder des prêts à faibles taux d'intérêt d'une valeur d'un milliard de dollars à l'Afrique durant les cinq prochaines années, a déclaré cheikh Sabah.

Il a fait cette annonce à l'ouverture à Koweït du 3e sommet arabo-africain, auquel participe le président du Togo, Faure Gnassingbé.

Ce rendez-vous entre dirigeants arabes et africains a pour objectif de promouvoir les relations économiques entre les pays arabes, notamment les riches monarchies pétrolières du Golfe, et l'Afrique en quête d'investisseurs.

L’investissement est indispensable si l’on veut établir un véritable partenariat entre l’Afrique et le Monde arabe, a souligné l’émir. ‘Nos deux régions ont besoin de déployer des efforts pour faire face aux défis auxquels elles sont confrontées’, a-t-il ajouté.

Soulignant la contribution du Koweït au développement de l’Afrique, le cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah a fait remarquer que les entreprises privées de son pays devaient jouer un rôle majeur pour le succès de ce partenariat stratégique.

Lors de son intervention, le leader koweitien a déploré la situation en Syrie et a demandé au Conseil de sécurité des Nations unies d’être à la hauteur de ses responsabilités pour mettre fin à l’effusion de sang.

Il a enfin critiqué Israël pour sa politique de colonisation.

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.