Alassane Ouattara a reçu Faure Gnassingbé à Abidjan

20/05/2014
Alassane Ouattara a reçu Faure Gnassingbé à Abidjan

Alassane Ouattara (G) et Faure Gnassingbé (Archives)

Le président Faure Gnassingbé a quitté Abidjan à 16hTU au terme d’une visite de quelques heures dans la capitale ivoirienne où il s’est entretenu avec son homologue Alassane Ouattara.

Les deux hommes ont évoqué la coopération bilatérale et les questions de sécurité. Il a notamment été question du Mali et du Nigeria. Les islamistes maintiennent la pression et font régner la terreur malgré les opérations de l’armée épaulée par les Etats-Unis et des spécialistes européens.

MM. Gnassingbé et Ouattara ont souligné l’urgente nécessité de mettre un terme aux nuisances du groupe Boko Haram au Nigeria même et dans les pays limitrophes.

Au même moment, deux attentats à la bombe visaient un marché très fréquenté de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria.

En un mois, deux attentats à la voiture piégée et revendiqués par le groupe islamiste Boko Haram ont fait près d'une centaine de morts à Abuja, la capitale fédérale. C'est dire la préoccupation des dirigeants africains.

Le ministre togolais des Affaires étrangères Robert Dussey et le consul honoraire du Togo en Côte d’Ivoire, Ghassan Zarour, faisaient partie de la délégation.

Communiqué de la présidence ivoirienne

Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce mardi 20 Mai 2014, à sa Résidence de Cocody-Riviera Golf, avec son homologue togolais, le Président Faure Essozimna GNASSINGBE, arrivé à Abidjan, en fin de matinée, pour une visite d’amitié et de travail de 24h. 

Au terme de leur entretien, le Chef de l’Etat a exprimé sa gratitude au Président Faure GNASSINGBE pour cette visite et les marques d’attention à son endroit qui traduisent leurs liens d’amitié et de fraternité ainsi que ‘’les relations particulières entre la République togolaise et la Côte d’Ivoire’’ depuis l’époque des Présidents Félix HOUPHOUËT-BOIGNY et GNASSINGBE Eyadema. 

Le Président Alassane OUATTARA a, ensuite, rassuré son homologue sur sa parfaite santé et sa pleine forme, matérialisées par une reprise pleine et entière de ses charges et de ses activités depuis le début du mois de Mai. 

Le Chef de l’Etat a ajouté avoir profité de l’occasion de cette visite pour évoquer, avec son homologue togolais, l’état des relations bilatérales entre la Côte d’Ivoire et le Togo ainsi que les problèmes de la sous-région avec, notamment, les situations au Mali, au Nigéria et en Guinée-Bissau. 

Sur les questions sous-régionales, le Président de la République s’est félicité de l’aboutissement heureux du processus électoral en Guinée-Bissau grâce aux efforts conjugués de la CEDEAO, de l’UEMOA et de la Communauté internationale, avant d’indiquer que l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine a un rôle important à jouer dans la résolution des conflits qui affectent l’Afrique de l’Ouest. 

Pour terminer, le Chef de l’Etat a tenu à féliciter son homologue togolais pour le soutien qu’il lui a apporté durant son mandat à la tête de la CEDEAO et lui a dit à quel point le peuple ivoirien est attaché et reconnaissant au peuple togolais.

Le Président Faure GNASSINGBE a, pour sa part, tenu à remercier son ‘’aîné’’, le Président Alassane OUATTARA, pour l’aimable invitation qu’il a bien voulu lui adresser et l’a félicité pour son ‘’impressionnant bilan’’ à la tête de la CEDEAO. 

Pour le Président togolais qui a révélé avoir fait partie des Chefs d’Etat qui ont insisté auprès du Président OUATTARA pour qu’il poursuive sa mission à la tête de la CEDEAO, cette démarche n’a pu aboutir car le Chef de l’Etat ivoirien a tenu à se mettre entièrement à la disposition de son pays pour relever les immenses défis qui l’attendent. 

Le Président de la République togolaise a ajouté que le travail effectué par le Président OUATTARA à la tête de la Côte d’Ivoire est impressionnant, notamment en matière de paix et de reprise économique, et cela, a-t-il ajouté, est de bon augure pour l’Afrique de l’Ouest car les performances économiques de la Côte d’Ivoire permettent de tirer la sous-région et, particulièrement, la zone UEMOA vers le haut. 

Le Président Faure GNASSIGNBE a, par ailleurs, indiqué avoir évoqué les situations au Mali et au Nigéria avec son homologue ivoirien. 

Sur le Mali, il a souligné avoir déploré et condamné avec le Président OUATTARA, les affrontements de Kidal, d’autant plus qu’il n’est pas question que la paix et la stabilité soient remise en cause dans ce pays, après tous les efforts consentis par la communauté internationale et, notamment, la CEDEAO sous le leadership du Chef de l’Etat ivoirien pour ramener la quiétude dans cet Etat. 

S’agissant du Nigéria, le Président Faure GNASSINGBE a souligné avoir exprimé sa compassion et celle de son homologue ivoirien aux familles des lycéennes enlevées à Chibok dans l’Etat de Borno par la secte islamiste Boko Haram, avant d’appeler à une mobilisation internationale pour venir à bout de ce fléau indigne de notre sous-région. 

Pour terminer, le Président de la République togolaise a souhaité bonne chance aux Eléphants de Côte d’Ivoire pour leur participation à la prochaine coupe du monde de football qui se déroulera au Brésil en Juin prochain. 

Le Président Faure GNASSINGNE a quitté Abidjan, pour Lomé, en milieu d’après-midi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.