Alerte rouge pour les Togolais de Beyrouth

21/05/2012
Alerte rouge pour les Togolais de Beyrouth

Les autorités togolaises ont invité ses ressortissants vivant au Liban à la plus grande prudence après les violences inter-communautaires survenues dans ce pays.

Deux personnes ont été tuées et 18 blessées lors de heurts à Beyrouth entre un mouvement libanais sympathisant de la révolte syrienne et un parti favorable au régime de Bachar al-Assad.

Les heurts ont eu lieu au petit matin lundi à la suite de la mort d'un dignitaire sunnite tué dimanche par l'armée dans le nord du Liban, provoquant un regain de tension dans le pays déjà fragilisé par des heurts confessionnels qui ont fait 10 morts ces derniers jours.

Les affrontements ont opposé des partisans du mouvement du Futur, à majorité sunnite et mené par Saad Hariri, chef de l'opposition libanaise hostile au pouvoir à Damas, et le Parti du courant arabe, une formation également sunnite mais qui est partisane du président syrien Bachar al-Assad.

La révolte en Syrie exacerbe les tensions au Liban.

Le Togo a une forte communauté sur place estimée à un millier de personnes.

Le consul togolais à Beyrouth, Georges Boustani, est en contact permanent avec le ministère libanais des Affaires étrangères. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.