Allégresse générale

06/11/2008
Allégresse générale

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a adressé mercredi un message de félicitations au président élu Barack Obama. Il évoque l' « allégresse générale » qui s'est emparée du peuple togolais à l'annonce de sa victoire. Faure espère que la présidence Obama permettra aux Etats-Unis de connaître « un plus grand rayonnement ». Le chef de l'Etat souhaite enfin voir les liens d'amitié et de coopération entre les Etats-Unis et le Togo se consolider et se développer.

Voici le message adressé par le chef de l'Etat à Barack ObamaMonsieur le président élu,

C'est avec un vif intérêt que j'ai suivi l'élection présidentielle du 4 novembre 2008 qui a été sanctionnée par votre brillante accession à la magistrature suprême.

En cette circonstance d'allégresse générale, je voudrais au nom du peuple et du gouvernement togolais ainsi qu'au mien propre vous adresser mes plus vives et chaleureuses félicitations.

Je ne doute pas que sous votre haute direction, les Etats-Unis connaitront un plus grand rayonnement et affirmeront encore plus leur engagement en faveur de la paix et de la prospérité dans le monde.

Il me plaît également de saisir cette heureuse occasion pour former mes plus ardents souhaits de voir les liens d'amitié et de coopération entre les Etats-Unis et le Togo se consolider et se développer pour le bonheur de nos deux peuples (…).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.