Alliance contre le mal

08/01/2013
Alliance contre le mal

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, a reçu mardi des équipements informatiques destinés à l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB). Il s’agit d’un don du gouvernement américain, et plus précisément de la DEA (Drug Enforcement Administration), remis par l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Robert Whitehead (photo).

« L’effort conjugué de nos deux pays dans la lutte contre le trafic de drogue, le blanchiment et le financement du terrorisme constitue une avancée déterminante », a déclaré le diplomate US.

Les services de sécurité togolais interceptent régulièrement d’importantes quantités de stupéfiants, notamment de la cocaïne expédiées par les cartels colombiens en Afrique de l’Ouest pour y être reconditionnés avant de poursuivre leur route vers les marchés européens.

S’agissant du blanchiment, il est l’œuvre de réseaux très structurés opérant pour des organisations terroristes moyen-orientales comme le Hezbollah libanais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine plus présente que jamais en Afrique

Coopération

La 6e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine se tiendra dans quelques mois. La date n’a pas encore été annoncée.

Tom Saintfiet à la manoeuvre

Sport

Le Belge Tom Saintfiet, nouvel entraîneur des Eperviers, a annoncé jeudi la composition de l’équipe qui affrontera le 14 juin prochain à Lomé le Liberia dans le cadre du premier match des éliminatoires de la CAN 2017.

Insécurité alimentaire : importants progrès du Togo

Développement

Selon le dernier rapport sur l’insécurité alimentaire dans le monde publié mercredi par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Togo a fait d'énormes progrès depuis 10 ans.

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.