Alliance contre le mal

08/01/2013
Alliance contre le mal

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, a reçu mardi des équipements informatiques destinés à l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB). Il s’agit d’un don du gouvernement américain, et plus précisément de la DEA (Drug Enforcement Administration), remis par l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Robert Whitehead (photo).

« L’effort conjugué de nos deux pays dans la lutte contre le trafic de drogue, le blanchiment et le financement du terrorisme constitue une avancée déterminante », a déclaré le diplomate US.

Les services de sécurité togolais interceptent régulièrement d’importantes quantités de stupéfiants, notamment de la cocaïne expédiées par les cartels colombiens en Afrique de l’Ouest pour y être reconditionnés avant de poursuivre leur route vers les marchés européens.

S’agissant du blanchiment, il est l’œuvre de réseaux très structurés opérant pour des organisations terroristes moyen-orientales comme le Hezbollah libanais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Découvrez l’Afrique de l’Ouest en pirogue

Culture

Une exposition intitulée ‘Blue pirogue’ aura lieu du 30 juin au 30 septembre à l’hôtel Onomo de Lomé. Un voyage initiatique en Afrique de l'Ouest.

Une plateforme commune pour les peuples africains

Union Africaine

Après le vote des députés, le gouvernement a désormais les mains libres pour ratifier l’acte constitutif de l’Union africaine (UA) relatif au Parlement panafricain.

Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

Faits divers

10 tonnes de cannabis, de cocaïne et de méthamphétamine ont été détruits dimanche à Lomé par la police.

Le soutien au Togo ne s’érode pas

Coopération

Le phénomène dure depuis des décennies. Le Togo perd une partie de sa côte rongée par l’érosion.