Alliance sacrée contre le terrorisme

26/11/2017
Alliance sacrée contre le terrorisme

La coalition cible l'idéologie extrémiste

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, a officiellement lancé dimanche à Ryad une coalition militaire antiterroriste de 41 pays, dont le Togo, en promettant une ‘coordination forte, excellente et spéciale’ entre ses membres contre les groupes extrémistes.

‘Notre réunion est très importante car ces dernières années les organisations (terroristes) agissaient dans nos pays sans qu'il y ait de coordination’ pour les contrer.

'Cet état de fait prend fin aujourd'hui car plus de 40 pays envoient un signal très fort consistant à dire que nous allons travailler ensemble et que nous allons mettre ensemble nos capacités militaires, financières, politiques et de renseignement", a-t-il souligné.

'Cela se fera à partir d'aujourd'hui et chaque pays va y contribuer à hauteur de ses capacités'.

Le prince Mohammed a exprimé à l'occasion la solidarité des participants avec l'Egypte où un attentat contre une mosquée a fait vendredi 305 morts.

La coalition à l'initiative du prince Mohammed avait été annoncée en décembre 2015 mais la réunion de Ryad marque son lancement officiel.

De nombreux pays font partie de cette coalition. Le Togo avait annoncé son adhésion il y a 2 ans.

De nombreux Etats africains sont membres de l’Islamic Miliary Counter Terrorism Coalition(IMCTC) parmi lesquels le Tchad, le Gabon, le Niger, la Sierra Leone, le Burkina Faso, le Mali ou la Guinée.

La coalition interviendra dans plusieurs domaines, l’idéologie, la lutte contre la financement du terrorisme, la gestion des opinions publiques et la stratégie militaire.

‘Cette réunion marque le lancement officiel des opérations de l’IMCTC à notre centre à Riyad. Il fournit au pays membres une plateforme ouverte pour coordonner leurs actions anti-terroristes et échanger les meilleures pratiques dans ce domaine, afin de mettre en œuvre des solutions régionales et locales culturellement appropriées’, a indiqué à Togodiplomatie.info le lieutenant général Abdulelah Al-Saleh, secrétaire général par intérim de la coalition.

Le Togo est représenté par son ministre de la Sécurité, Damehame Yark.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.