Après la visite, les analyses de la presse US

18/01/2012
Après la visite, les analyses de la presse US

Les quotidiens américains, parus mercredi, commentent la visite effectuée la veille par la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, au Togo. Ils reprennent, pour la plupart, les dépêches publiées par les agences de presse dont les envoyés spéciaux voyageaient avec la délégation officielle.  

Le journaliste de Reuters s’est dit impressionné par le palais présidentiel de Lomé construit par les Chinois ; une nouvelle démonstration de l’influence de Beijing sur le continent africain, souligne-t-il. Pour le reste, l’article indique que Mme Clinton s’est entretenue avec « un jeune leader dont le pays siège au Conseil de sécurité et qui veut chez lui aboutir à un processus démocratique total après 38 ans de dictature ».

« Après le Myanmar, il y a quelques jours, Hillary Clinton s’est rendue dans un autre pays où la démocratie est en marche ; il s’agit du Togo », écrit l’Associated Press qui note que c’est la première visite d’un chef de la diplomatie US dans ce pays depuis l’indépendance.

L’Agence ajoute que la présence du Togo au Conseil de sécurité de l’ONU a certainement joué en faveur de ce déplacement. « Le Togo dispose d’un droit de vote au même titre que les grandes puissances sur toutes les résolutions concernant la Syrie, l’Iran et les Palestiniens ».

Même tonalité à Bloomberg et au Boston Globe qui notent que la voix du Togo à l’ONU peut toujours être utile.

« Le président Faure Gnassingbé est déterminé à rompre avec le passé. Il veut bâtir une vraie démocratie et ouvrir son pays », déclare un membre de la délégation US à Foreign Policy en indiquant que la présence du Togo au Conseil de sécurité est « une opportunité pour développer des relations étroites ».

Voice of America rapporte que Faure Gnassingbé et Hillary Clinton ont parlé de la situation qui se détériore en Syrie et des récentes attaques terroristes au Nigeria. 

La radio publique interroge un proche conseiller de Mme Clinton qui précise que les deux responsables ont discuté de nombreuses questions : Soudan, République démocratique du Congo, notamment.

Sur le dossier syrien, la Secrétaire d’Etat US a rappelé que son pays soutenait les efforts de la Ligue arabe et Faure Gnassingbé a exprimé son « malaise » face à ce qui se passe actuellement en Syrie.

Voice of America précise enfin qu’Hillary Clinton a encouragé le président Faure Gnassingbé à continuer à travailler avec les opposants sur les réformes constitutionnelles et la lutte contre la corruption.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.