Armes chimiques : rapport présenté lundi au Conseil de sécurité

13/09/2013
Armes chimiques : rapport présenté lundi au Conseil de sécurité

Le rapport des experts de l'ONU, attendu lundi, va conclure de manière accablante à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, a estimé vendredi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Sans attribuer directement la responsabilité de cette utilisation au président syrien, il a accusé Bachar al-Assad d'avoir commis de nombreux crimes contre l'humanité. Il s'est aussi dit persuadé que les responsables rendraient des comptes quand tout cela sera fini.

C'est la première fois qu'un haut responsable de l'ONU porte publiquement des accusations aussi graves contre le chef de l'Etat syrien. De tels crimes sont passibles de la Cour pénale internationale (CPI). Celle-ci n'a jamais pu être saisie dans le dossier syrien en raison de l'opposition de la Russie, fidèle allié de Damas.

Le rapport des experts de l'ONU qui ont enquêté en Syrie sur les accusations de massacre à l'arme chimique le 21 août près de Damas est attendu lundi, selon des diplomates. Leur mandat ne prévoit pas qu'ils désignent les responsables de l'utilisation de ces armes. Ils doivent simplement déterminer si elles ont été utilisées et dans quelles circonstances, à partir d'indices matériels (échantillons biologiques ou de sol, fragments de projectiles) et de témoignages de victimes ou de médecins.

M. Ban a prévu de présenter ce rapport au Conseil de sécurité lundi en fin de matinée. Le Togo est membre non-permanent du Conseil et, à ce titre, directement impliqué dans la gestion de ce délicat dossier.

Plus d’infos sur le site du Togo au Conseil de sécurité 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.