Arrivée au Caire de Faure Gnassingbé

05/08/2015
Arrivée au Caire de Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé, Adel al-Adawi (D) et l'ambassadeur d'Egypte au Togo

Le président Faure Gnassingbé est arrivé mercredi au Caire. Il a été accueilli à son arrivée par le ministre égyptien de la Santé.

En fin de journée, il s’entretiendra avec le Premier ministre Ibrahim Mahlab.

Un accord de coopération dans le domaine sanitaire sera signé à cette occasion par les ministres égyptiens et togolais de la santé, Adel al-Adawi et Moustafa Mijiyawa.

Jeudi, le chef de l’Etat assistera à l’inauguration du nouveau canal de Suez aux côtés du raïs égyptien Abdel Fattah al-Sissi et de nombreux officiels étrangers.

Le Caire entend faire de cet événement le symbole de la relance politique et économique de l’Egypte après la chute du régime des Frères musulmans et l’arrivée au pouvoir d’une équipe résolument libérale.

Le pays le plus peuplé du monde arabe a invité de très nombreux dirigeants africains pour marquer la reprise de la coopération avec le continent ; une collaboration qui avait marqué le pas en raison des troubles politiques qu’avait connu l’Egypte.

Les dirigeants égyptiens ont ces dernières semaines réitéré leur volonté de relancer la relation avec le Togo, qu’il s’agisse d’aide publique au développement ou d’(investissement privé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.