Au mauvais endroit, au mauvais moment

27/05/2011
Au mauvais endroit, au mauvais moment

Que sont devenus les quatre étrangers, dont deux Français, enlevés en avril durant la crise post-électorale en Côte-d’Ivoire
dans un hôtel d’Abidjan par un commando armé ? Question posée vendredi par le quotidien français Libération qui a mené l’enquête.
De source proche du dossier, on indique que les chances de les retrouver vivants sont quasi nulles. Mais l’enquête, menée sur place par la juge d’instruction Patricia Simon dans le cadre d’une procédure ouverte en France pour «enlèvement, séquestration et vol», le 22 avril, progresse. Elle ne laisse plus aucun doute sur l’implication des forces pro-Gbagbo.
Parmi les personnes enlevées se trouve Stéphane Franz Di Rippel, l’ancien directeur de l’hôtel « Mercure Sarakawa » de Lomé au Togo qui avait été nommé à la tête du Novotel d’Abidjan fin décembre 2010.

Lire l’article dans Libération (payant)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo pense codage

Tech & Web

La ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, est de retour d’Afrique du Sud. Un voyage destiné à comprendre comment fonctionnent les écoles de codage.

Mesures énergiques pour lutter contre l'érosion

Environnement

Un projet de protection de la côte sera lancé très bientôt. 13 kilomètres sont concernés par la première étape des travaux.

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.