Au mauvais endroit, au mauvais moment

27/05/2011
Au mauvais endroit, au mauvais moment

Que sont devenus les quatre étrangers, dont deux Français, enlevés en avril durant la crise post-électorale en Côte-d’Ivoire
dans un hôtel d’Abidjan par un commando armé ? Question posée vendredi par le quotidien français Libération qui a mené l’enquête.
De source proche du dossier, on indique que les chances de les retrouver vivants sont quasi nulles. Mais l’enquête, menée sur place par la juge d’instruction Patricia Simon dans le cadre d’une procédure ouverte en France pour «enlèvement, séquestration et vol», le 22 avril, progresse. Elle ne laisse plus aucun doute sur l’implication des forces pro-Gbagbo.
Parmi les personnes enlevées se trouve Stéphane Franz Di Rippel, l’ancien directeur de l’hôtel « Mercure Sarakawa » de Lomé au Togo qui avait été nommé à la tête du Novotel d’Abidjan fin décembre 2010.

Lire l’article dans Libération (payant)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.