Au mauvais endroit, au mauvais moment

27/05/2011
Au mauvais endroit, au mauvais moment

Que sont devenus les quatre étrangers, dont deux Français, enlevés en avril durant la crise post-électorale en Côte-d’Ivoire
dans un hôtel d’Abidjan par un commando armé ? Question posée vendredi par le quotidien français Libération qui a mené l’enquête.
De source proche du dossier, on indique que les chances de les retrouver vivants sont quasi nulles. Mais l’enquête, menée sur place par la juge d’instruction Patricia Simon dans le cadre d’une procédure ouverte en France pour «enlèvement, séquestration et vol», le 22 avril, progresse. Elle ne laisse plus aucun doute sur l’implication des forces pro-Gbagbo.
Parmi les personnes enlevées se trouve Stéphane Franz Di Rippel, l’ancien directeur de l’hôtel « Mercure Sarakawa » de Lomé au Togo qui avait été nommé à la tête du Novotel d’Abidjan fin décembre 2010.

Lire l’article dans Libération (payant)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.