Au revoir Monsieur l’Ambassadeur

26/11/2010
Au revoir Monsieur l’Ambassadeur

Le Premier ministre, une bonne partie du gouvernement, les députés et les diplomates en poste à Lomé ont assisté jeudi soir à une grande réception donnée par l’ambassadeur de Chine au Togo, Yang Min (photo), à l’occasion de son départ.
Les jardins de l’ambassade, pourtant vastes, avaient du mal à contenir tous les invités venus saluer ce diplomate discret, élégant et courtois.
Lors de son intervention, M. Min a exprimé le regret de quitter le Togo, mais également sa satisfaction d’avoir pu contribuer au développement des relations politiques et économiques entre les deux pays.
En poste pendant près de quatre ans au Togo, il a donné un coup d’accélérateur à la coopération bilatérale à la faveur de l’expansion de la Chine sur le continent africain.
Construction de ponts et de routes, financements des infrastructures, dons multiples en faveur de l’éducation et de la santé et, récemment, prêt pour la création d’un réseau de e-gouvernement ; Beijing est actif dans de nombreux secteurs.

Lors de son intervention, M. Min a rappelé qu’il avait été « le témoin privilégié des progrès remarquables réalisés par le Togo dans la recherche de la réconciliation nationale, de la gouvernance démocratique et du développement socio-économique, sous la bonne direction du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé ».

De son côté, le Premier ministre, a remercié le diplomate pour le grand travail abattu au cours de son séjour pour renforcer les liens historiques qui existent entre le Togo et la Chine.
Yang Min ne s’est pas contenté d’assurer sa mission de diplomate, il a voulu comprendre le Togo et son peuple, un pays avec lequel il a gardera une relation particulière.
Son successeur arrivera dans quelques semaines à Lomé. Il s’agit de Zuofeng Wang, actuellement ministre conseiller à l’ambassade de Chine à Paris. Francophone comme M. Min, il a été en poste en Guinée et en Mauritanie.
Voici le discours prononcé par Yang Min
Pour commencer, je tiens à exprimer nos vifs remerciements aux chers invités pour votre présence à cette réception que mon épouse et moi offrons à l’occasion de notre départ définitif.
C’est avec beaucoup d’émotion que je prends la parole avant de quitter ce pays frère et ami. C’était un grand honneur pour moi de travailler comme Ambassadeur de la République Populaire de Chine auprès de la République Togolaise depuis le 17 février 2007 jusqu’au aujourd’hui.

Samedi dernier, C’était avec une grande joie et réel plaisir que j’ai été fait commandeur de l’ordre du Mono par Son Excellence M. le Président de la République. Qu’il me soit permis, d’exprimer ma profonde gratitude à Son Excellence M. le Président de la République qui m’a honoré de cette distinction. Je ressens cette décoration comme un grand honneur fait au gouvernement et au peuple chinois dont je suis le représentant.
Je suis arrivé au Togo 3 mois après le Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, et je suis un fidèle applicateur des mesures proclamées par mon gouvernement sur le Forum pour renforcer la coopération sino-africaine. Au cours de mon séjour de 3 ans et 9 mois au Togo, grâce aux efforts conjugués des deux pays frères, la coopération amicale entre la Chine et le Togo dans les domaines politique, économique, culturel, éducatif, sanitaire et autre a connu de nouveaux progrès.

Ces réalisations n’auraient pas été possibles sans l’implication personnelle des dirigeants des deux pays frères, leur Excellences Messieurs Hu Jintao et Faure Essozimna Gnassingbé, qui ont oeuvré énergiquement pour le développement et l’intensification de l’amitié sino-togolaise. La visite récente du Chef de l’Etat togolais de l’Exposition Universelle 2010 de Shanghai à l’occasion de la Journée Nationale du Togo a aprofondi la connaissance mutuelle, et a renforcé davantage les relations de coopération et d’amitié entre la Chine et le Togo.
La construction des nouveaux locaux de l’Ambassade de Chine où vous vous trouvez pour le moment, s’est déroulée au long de mon séjour au Togo, et j’ai eu l’honneur de présider son inauguration, le 1er Octobre 2009, en présence de leurs Excellences le Premier Ministre Houngbo, le Président de l’Assemblée Nationale Bonfoh, et le Ministre d’Etat Bodjona. Cette inauguration a révélé la réaffirmation de la volonté du gouvernement chinois de renforcer toujours davantage les liens d’amitié, de solidarité et de coopération qui unissent nos deux pays.
Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
Mesdames, Messieurs,
Chers invités,
Je me sens heureux d’être au Togo en cette période cruciale de l’histoire du pays. Depuis mon accréditation dans ce beau pays, j’ai été l’un des témoins privilégiés des progrès remarquables qui ont été réalisés dans la recherche de la réconciliation nationale, de la gouvernance démocratique et du développement socio-économique, sous la bonne direction de S.E.M. le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé.
Je ne saurais finir mon intervention sans renouveler l’expression de ma profonde gratitude à S.E.M. le Président de la République, aux autorités compétentes togolaises, aux frères et amis des divers milieux locaux ainsi qu’aux collègues du corps diplomatique, consulaire et des organisations internationales, avec lesquels j’ai établi de bonne relations tant officielles que personnelles, pour toutes les attentions particulières et hospitalières dont je fait l’objet dans l’accomplissement de ma noble mission au Togo. Je voudrais donc saisir cette occasion pour adresser au gouvernement et au peuple togolais amis, mes voeux sincères de paix et de progrès dans un Togo apaisée et prospère. Et je souhaite bonne santé à tous les amis ici présents.
Vive l’amitié sino-togolaise !
Je vous remercie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.