Avancer ensemble

17/09/2013
Avancer ensemble

Avant de quitter Lomé mardi, le représentant personnel d’Angela Merkel pour l’Afrique, Günther Nooke, a été reçu par le chef de l’Etat. A la sortie de l’entretien, M. Nooke a indiqué que les échanges avaient porté sur les élections locales, la place accordée aux femmes en politique et le processus de démocratisation.

Egalement abordé, le volet économique.

« Nous avons eu une discussion très ouverte, très amicale. Nous avons discuté des questions africaines et internationales, mais aussi du développement au Togo, de l’investissement et des accords de partenariat’

L’aide bilatérale a repris en 2012 avec l’octroi de 27 millions d’euros sur 2 deux ans.

Plusieurs axes centraux guident cette coopération, la formation technique et professionnelle et l'emploi des jeunes, le développement rural, l'agriculture, la bonne gouvernance et la décentralisation. 

Pour Berlin, la coopération bilatérale doit se développer dans une optique nouvelle. Elle doit être moderne ambitieuse, innovante et menée sur un pied d’égalité.

En matière d’investissement privé, le gros projet est celui lancé par le géant du ciment allemand Heidberberg. 250 millions de dollars sont investis dans une usine de clinker. Les autorités togolaises ne désespèrent d’attirer d’autres entreprises dans le secteur minier et industriel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.