Avi Granot : « Une amitié forte et ancienne »

26/11/2012
Avi Granot : « Une amitié forte et ancienne »

A peine arrivé à son hôtel de Jérusalem, le président Faure Gnassingbé a reçu en audience Avi Granot, le directeur du Département Afrique au ministère israélien des Affaires étrangères. L’occasion de passer en revue l’état de la coopération entre les deux pays et les projets en cours, notamment dans le domaine du développement.

M. Granot avait effectué une visite au Togo il y a un an en compagnie de Daniel Carmon, le patron de l’Agence de coopération internationale Mashav. 13 ingénieurs agronomes sont actuellement formés en Israël par cette structure qui dépend directement du ministère des Affaires étrangères.

« Les relations entre le Togo et Israël sont excellentes et très anciennes. Ces rapports se basent sur une compréhension mutuelle et sur une amitié historique. Le Togo a traversé des périodes difficiles et nous sommes aujourd’hui très heureux de constater que depuis quelques années, le pays est sur la voie de la stabilité et du développement pour un meilleur avenir. Notre espoir est de participer à ce développement et d’être un partenaire privilégié.  Je me réjouis donc de la visite à Jérusalem du président togolais », a déclaré M. Granot à Republicoftogo.com, au terme de la rencontre.

En photo : Avi Granot et Faure Gnassingbé lundi à Jérusalem

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.