Ban Ki-moon reçoit Kodjo Menan

29/06/2009
Ban Ki-moon reçoit Kodjo Menan

Nommé le 3 avril dernier par le président Faure Gnassingbé, Kodjo Menan, le nouvel ambassadeur du Togo auprès des Nations Unies a présenté jeudi ses lettres de créances au secrétaire général, Ban Ki-moon. M. Menan connaît bien New-York pour y avoir été chargé d'Affaires pendant plusieurs années. Depuis mars 2007, il était secrétaire général du ministère des Affaires étrangères.

Il succède à Roland Kpostra, rappelé à Lomé en début d'année.Agé de 49 ans, M. Menan est marié et père de deux enfants.

Republicoftogo.com : Vous arrivez à New York en terre connue puisque vous y avez déjà passé 10 ans, dont 5 ans comme chargé d'affaires. Cette expérience a-t-elle été déterminante dans votre nomination ?

Kodjo Menan :

Peut-être, je ne sais pas. J'ignore vraiment si mes longues années passées à New York ont constitué le critère fondamental ayant présidé à ma nomination.

   

Republicoftogo.com : Quelles sont les premières tâches auxquelles vous allez vous atteler ?

Kodjo Menan :

Conformément aux instructions de ma hiérarchie, ma mission consiste d'abord à renforcer, dans la mesure du possible, la présence du Togo aux Nations Unies, à  y expliquer la politique  de réconciliation nationale et de renouveau menée par le président Faure Gnassingbé et par le gouvernement, à rechercher les voies et moyens à même de renforcer l'assistance que l' ONU apporte au Togo et à suivre de près les questions qui représentent un intérêt certain pour notre pays. Je tiens à vous rappeler que le Togo participe à plusieurs opérations de maintien de la paix, au Tchad avec la Minurcat, en Côte d'Ivoire avec l'Onuci, en RDC, au Libéria et à Haïti.

Il m'appartiendra également de voir comment l'Onu peut apporter son concours pour la présidentielle de 2010.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.