Bienvenue à Jérusalem

26/11/2012
Bienvenue à Jérusalem

Benny Omer (photo) est l’ambassadeur d’Israël au Togo. Dans un entretien accordé lundi à Jérusalem à Republicoftogo.com, il précise les enjeux de la visite de Faure Gnassingbé. Un séjour historique qui devrait marquer un nouveau départ dans les relations entre les deux pays du point de vue économique, du développement et des dossiers de politique étrangère. 

Republicoftogo.com : Comment les autorités israéliennes appréhendent-elles cette visite ?

Benny Omer : C’est pour nous une occasion extraordinaire de renforcer les liens entre Israël et le Togo dans de nombreux domaines. Et surtout de redynamiser la coopération au niveau du développement, de l’agriculture, de l’emploi des jeunes pour faire profiter ce pays du savoir faire qu’a pu développer Israël depuis de nombreuses années. 

Republicoftogo.com : Quelle est la nature de la coopération actuelle entre les deux pays ?

Benny Omer : Fin 2011, nous nous sommes mis d’accord avec la Présidence togolaise pour renforcer les capacités humaines et professionnelles des jeunes togolais dans le domaine de l’agriculture, de l’irrigation et de la gestion de l’eau. 

Dans ces secteurs précis, 23 Togolais viennent d’achever une formation au Centre Sinalco du kibboutz Chefayim en agriculture et en hydraulique villageoise.

Par ailleurs Israël vient d’accueillir un groupe de 13 ingénieurs agronomes  pour une formation de 11 mois sur place. Ils étudient et travaillent et vivent dans des familles d’accueil et dans des kibboutz. Ils auront l’occasion d’apprendre ce qu’est une agriculture moderne qui vise les marchés d’exportation l’autosuffisance. Cela les prépare, de retour au Togo, à appliquer ce qu’on leur a enseigné.

L’idée envisagée est de pouvoir créer une ferme pilote au Togo dont ces 13 jeunes seraient le pivot.

Un façon de démontrer que l’on peut vivre dignement de l’agriculture ; c’est possible, c’est faisable. Ca marche en Israël alors pourquoi pas au Togo.

Republicoftogo.com : Au niveau des relations diplomatiques, où en est la coopération Israël-Togo ?

Benny Omer : Nous nous félicitons de la qualité des relations entre les ambassadeurs d’Israël et du Togo aux Nations Unies. Les deux missions à New York s’entendent très bien et je dois saisir cette occasion de remercier le Togo pour sa position à chaque fois que la question israélo-arabe, le Moyen-Orient, le conflit entre Israël et les Palestiniens sont évoqués.

Nous saluons la position équilibrée et responsable du Togo concernant  conflit au Moyen-Orient.

Le Togo nous dit qu’il veut encourager les deux côtés, les Israéliens et les Palestiniens  à rétablir les pourparlers et à relancer les négociations pour aboutir à un accord de paix qui assure d’un côté l’indépendance d’un futur Etat palestinien et de l’autre côté qui garantit l’existence de l’Etat d’Israël dans des frontières sécurisées. Cette position est constructive, elle est équilibrée. C’est pour nous l’occasion de remercier le chef de l’Etat togolais pour son action sur la scène internationale.

Republicoftogo.com : Le Togo fut l’un des premiers pays africains à rétablir en 1987 ses relations diplomatiques avec Israël. La visite qu’effectue aujourd’hui Faure Gnassingbé est à cet égard symbolique.

Benny Omer : Doublement symbolique car la reprise avait été décidée par le président Gnassingbé Eyadema et c’est aujourd’hui son fils qui se rend en Israël. C’est bien sûr son fils biologique, mais il a hérité de la même affection à l’égard de l’Etat d’Israël et je pense que la population togolaise dans son immense majorité partage avec le peuple israélien une très solide amitié.

Le moment est aujourd’hui venu de dire au président Faure Gnassingbé : « Adoni Hanassi Baruch Haba L’Irushalayim Birat Israel » ; Monsieur le Président, vous êtes le bienvenue à Jérusalem, la capitale de la Terre sainte, la capitale de l’Etat d’Israël.

VOIR LE DIAPORAMA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.

Faire de l’UEMOA un modèle d’intégration

Coopération

Le président Faure Gnassingbé et ses homologues d’Afrique de l’Ouest assistent lundi à Ouagadougou (Burkina Faso) au XXe anniversaire de la création de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).