Bombes à sous-munitions : conférence à Lomé

21/05/2013
Bombes à sous-munitions : conférence à Lomé

Lomé abrite du 22 au 23 mai une conférence régionale consacrée aux armes à sous-munitions et à la nécessité pour les pays africains de se doter d’une réglementation appropriée.

Techniquement, une arme à sous-munitions est une munition conventionnelle conçue pour répandre ou libérer des sous-munitions explosives, dont chacune pèse moins de 20 kilos.

Le taux de non-explosion rend les sous-munitions particulièrement dangereuses pour les civils, qui continuent d'être estropiés ou tués des années ou même des décennies après la fin des hostilités. 

Le Togo organise cette conférence en qualité d’Etat partie, en collaboration avec le Ghana et avec l’appui du gouvernement norvégien.

La Convention des Nations Unies sur les armes à sous-munitions interdit l'utilisation, la production, le transfert et le stockage des bombes de cette nature. Elle établit également des engagements importants en matière d'aide aux victimes, de déminage des zones contaminées et de destruction des stocks.

Heureusement, le Togo n’a jamais connu de guerre. Pas de risque donc de retrouver des mines et des sous-munitions enfouis dans le sol. Il est important toutefois que ce pays, comme les autres Etats africains, ratifient la convention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.