‘Boutros Boutros-Ghali fut un grand diplomate africain’

16/02/2016
‘Boutros Boutros-Ghali fut un grand diplomate africain’

Boutros Boutros-Ghali

L'ancien secrétaire général des Nations unies Boutros Boutros-Ghali est mort à l'âge de 93 ans, a annoncé mardi la présidence du Conseil de sécurité. 

M. Boutros-Ghali avait été nommé ministre d'Etat aux Affaires étrangères en octobre 1977. Durant ses 14 ans en poste, il a notamment joué un rôle clef dans la conclusion des accords de paix égypto-israéliens de Camp David (1978), puis du traité de paix (1979). Spécialiste des rapports Nord-Sud, il avait été le principal artisan de la politique africaine de l'Egypte.

Elu à l'ONU dans l'euphorie de la fin de la Guerre froide et de l'après guerre du Golfe, il a dû faire face à de sérieuses crises, avec des conflits en ex-Yougoslavie, en Somalie, au Moyen-Orient et le génocide au Rwanda.

Après son passage aux Nations unies, ce brillant intellectuel francophone et francophile avait été le premier secrétaire général de la Francophonie, de 1997 à 2002.

Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères togolais, a réagi dans la soirée à cette dispartion en indiquant sur son compte Twitter que ‘Boutros Boutros-Ghali fut un grand diplomate africain’. Il a adressé ses condoléances au peuple égyptien. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.