Brice Hortefeux entame une visite au Togo

08/01/2009
Brice Hortefeux entame une visite au Togo

Le ministre français de l'Immigration, Brice Hortefeux, est arrivé mercredi soir à Lomé pour une visite de 24h au Togo.

Visite au cours de laquelle il s'entretiendra avec le Premier ministre Gilbert Houngbo. Présents également aux discussions, Gilbert Bawara ministre de la Coopération du Développement et de l'Aménagement du Territoire et le colonel Atcha Titikpina, ministre de la Sécurité et de la Protection civile.M. Hortefeux participera à une cérémonie de signature de deux conventions de don de l'AFD pour l'achat de médicaments antirétroviraux et pour l'amélioration de l'accès à l'eau potable dans la ville de Lomé

A 12h, il sera reçu par le président togolais avant de s'envoler pour Cotonou.

La visite du ministre français à Lomé n'est pas axé sur les problèmes de migration, mais davantage sur les questions de développement.

Interrogé il y a quelques semaines à Paris par republicoftogo.com, M. Hortefeux avait souligné « l'absence de problèmes de migration au Togo. Par conséquent, le rôle de la France est d'aider le pays à favoriser son développement par des actions concrètes sur le terrain. C'est ce que nous allons faire dans les mois qui viennent », avait expliqué le ministre.

Après le Togo, Brice Hortefeux se rendra au Bénin.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gratuit sur toute la ligne

Tech & Web

A compter du 3 septembre, les appels de fixe à fixe seront gratuits et illimités, a annoncé Togo Télécom.

C’est toujours ça de gagné

Sport

Le Togo a gagné un petit point au dernier classement FIFA. Pas extraordinaire, mais c'est toujours mieux que rien.

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.