Bruits de bottes à Bamako

30/10/2012
Bruits de bottes à Bamako

Des représentants de la Communauté économiques des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), de l'Union africaine (UA), d'Algérie, de l'Union européenne (UE) et des Nations unies vont plancher jusqu'à dimanche sur un plan d’intervention armée dans le nord du Mali occupé par des islamistes armés, qui sera présenté à l'ONU fin novembre.

Cette rencontre d'harmonisation doit permettre de déboucher sur des propositions concrètes pour l'adoption d'un concept stratégique pour libérer le nord de notre pays, a déclaré le colonel Yamoussa Camara, ministre de la Défense du Mali en ouvrant la réunion qui doit s'achever le dimanche 4 novembre.

Parmi ces propositions doit figurer la remise à niveau de l'armée malienne, sous-équipée et démoralisée par sa débâcle dans le Nord face aux groupes armés, une remise à niveau qui ne doit pas dépasser deux à trois mois, a estimé le colonel Camara.

Il a jugé la guerre inévitable contre les terroristes dans le nord du Mali, même si toutes les guerres se terminent autour d'une table de négociation.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 12 octobre une résolution préparant le déploiement d'une force ouest-africaine de quelque 3.000 hommes au Mali, soutenue sur le plan logistique par la France et les Etats-Unis, donnant jusqu'au 26 novembre à la Cédéao pour préciser ses plans.

L'ancien chef de la transition en Guinée, le général Sékouba Konaté, chargé par l'UA de rendre opérationnelle la future force ouest-africaine au Mali, est attendu à Bamako avant le 4 novembre pour participer à la rencontre.

Le nord du Mali est entièrement occupé depuis fin juin par des groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui en ont évincé les rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) avec lequel ils étaient alliés lorsque le MNLA avait lancé l'offensive en janvier.

Le Togo a indiqué, à plusieurs reprises, qu’il était prêt à fournir des soldats à la future force multinationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rétablir l’honneur de la justice

Justice

Le corporatisme judiciaire est ainsi fait que lorsqu’il s’enfonce dans l’erreur il faut une trentaine d’années pour que la vérité se rétablisse.

Les Mozambicains jonglent avec les partitions

Culture

L’Institut Français du Togo et le Grand Rex présentent le 21 mai prochain ‘Maputo Mozambique’, un spectacle de jonglage musical. 

Stimuler la créativité

Tech & Web

Cina Lawson a annoncé le lancement de deux concours tournés vers l'innovation. L'un deux concerne le développement des applications mobiles.

Tom Saintfiet prend la direction des Eperviers

Sport

L’équipe nationale du Togo a enfin son sélectionneur. Il s’agit du Belge Tom Saintfiet.