C'est la reprise !

11/02/2008
C'est la reprise !

L'Allemagne a décidé de reprendre sa coopération avec le Togo, rompue depuis 1993, a annoncé lundi à Lomé le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

"Le gouvernement togolais peut être confiant que l'Allemagne est désormais disposée à l'aider dans ses travaux de réformes", a déclaré M.Steinmeier lors d'une conférence de presse.L'Allemagne et plusieurs autres partenaires, dont la Chine et les Etats Unis, ont tourné le dos au Togo au lendemain de la suspension par l'Union européenne (UE) de ses relations avec Lomé en 1993 pour "déficit démocratique".

Les efforts déployés ces dernières années par les autorités togolaises notamment dans le domaine du respect des droits de l'homme et la tenue en octobre des législatives "libres" et "transparentes" ont conduit l'UE et ces partenaires financiers à renouer avec Lomé.

"Le président et son gouvernement m'ont donné l'impression que le Togo a vraiment la volonté de poursuivre les réformes entreprises", a indiqué M.Steinmeier, arrivé à Lomé lundi dans le cadre d'une visite de 48 heures.

"Le gouvernement m'a remis un document dans lequel il a énuméré les domaines dans lesquels il souhaiterait la contribution de l'Allemagne", a précisé le ministre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.