Campagne de séduction en Malaisie

10/04/2014
Campagne de séduction en Malaisie

Visite des tours Petronas à Kuala-Lumpur

Robert Dussey met en musique la partition composée par le président Faure Gnassingbé. Diplomatie rime désormais avec développement. A la tête d’une délégation composée de fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et de membres de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), le chef de la diplomatie a débuté jeudi une tournée en Asie. Première étape Kuala-Lumpur en Malaisie, l’un des poids lourds de l’ASEAN.

Il a été reçu dans la matinée par son homologue malaisien, YB Dato’ Sri Anifah Hj Aman. Un long entretien suivi d’un déjeuner officiel.

‘La Malaisie se trouve en bonne place car, à nos yeux, elle offre toutes les opportunités de développement auxquelles nous aspirons et sur lesquelles nous voulons concentrer nos discussions au cours de notre séjour’, a déclaré Robert Dussey lors de son intervention.

Afin d’attirer les investisseurs, M. Dussey a annoncé l’exemption de visas pour tout citoyen malaisien souhaitant se rendre au Togo, ceci afin de faciliter la mobilité des hommes d’affaires. Depuis plusieurs années déjà, les Togolais peuvent se rendre en Malaisie sans visa ; il s’agit donc d’une mesure de réciprocité.

Vendredi, une réunion d’information sur les opportunités d’affaires au Togo sera organisée par l’Exim Bank. La délégation togolaise se rendra également au siège de la Fédération des entreprises malaisiennes et de la Chambre internationale de commerce. 

Lundi prochain, le ministre et les responsables de la CCIT quitteront Kuala-Lumpur pour Singapour, 2e étape du roadshow ‘Diplomatie et développement’.

Voici le discours prononcé jeudi par Robert Dussey

C’est avec plein d’émotion que me retrouve aujourd’hui à Kuala Lampur, belle et moderne capitale d’un pays qui vient de connaître l’un des plus grands drames de l’histoire du transport aérien de ce 21ème siècle.

La disparition brutale du boeing 777 de Malaisian Airlines au dessus de l’océan indien a été douloureusement ressentie par le peuple et le Gouvernement togolais.

C’est pourquoi en leur nom, celui du Président de la République SEM Faure Essozimna GNASSINGBE et au mien propre, je voudrais réitérer mes sincères condoléances aux familles des passagers et des pilotes.

Au Gouvernement malaisien je voudrais l’assurer de ma sympathie.

Monsieur le Ministre,

Ce malheureux évènement montre encore une fois la fragilité de notre existence sur cette terre et nous commande d’être plus solidaires face aux nombreux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui.

En effet, que ce soit, en Europe, en Amérique, en Asie ou en Afrique, tous les pays, riches ou pauvres, cherchent le bien être pour leurs populations.

En Afrique, l’objectif premier des Etats est le développement. Nous sommes confrontés à des besoins spécifiques de croissance et de développement économique. Deux facteurs indispensables pour la paix.

Concernant mon pays le Togo, le Gouvernement dans la perspective de la mise en œuvre de sa Stratégie de développement a identifié des partenaires en tant que modèles de développement.

Au nombre de ceux-ci, la Malaisie se trouve en bonne place car, à nos yeux, elle offre toutes les opportunités de développement auxquelles nous aspirons et sur lesquelles nous voulons concentrer nos discussions au cours de notre séjour.

Nous voulons noter comme exemple, le développement de la production du Palmier à huile et de l’industrie de transformation qui sont des actions prioritaires pour notre pays.

S’agissant du renforcement des capacités des cadres de l’Administration publique, nos deux pays peuvent établir un partenariat dans les domaines de la diplomatie économique, de haute technologie, de l’Agriculture, des infrastructures et de stages de formation en Malaisie.

Monsieur le Ministre,

La présence  au sein de ma délégation du vice président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo témoigne de l’importance que nous accordons aux échanges commerciaux entre nos deux pays.

Notre vœu le plus cher est de définir un cadre de coopération entre nos deux chambres afin d’échanger nos expériences sur le développement du secteur privé.

Vous qui êtes pays émergent, nous avons certainement à apprendre beaucoup de vous pour renforcer notre secteur privé qui joue déjà un rôle moteur dans la croissance et la création d’emploi au Togo.

De son côté, notre pays peut offrir des opportunités pour les investisseurs malaisiens. En ce sens, il présente plusieurs atouts dans les domaines de l’agro-industrie, des infrastructures routières et ferroviaires ainsi que des mines et énergies.

Mesdames et Messieurs,

Le Gouvernement togolais a mis actuellement sur pied un projet phare dénommé Corridor logistique du Togo. Ce projet est adossé à son atout majeur que constitue le Port autonome de Lomé. Avec ce Port, le premier en eau profonde de la sous région ouest africaine, le Togo se présente comme la porte d’entrée aux pays de l’hinterland qui sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger et ses infrastructures sont à la disposition des hommes d’affaires de ces pays et ceux de la Malaisie.

C’est pourquoi le Gouvernement togolais a pensé à ce corridor qui quitte le Port jusqu’à la frontière avec le Burkina Faso au point nommé Cinkassé et sollicite l’appui de ses partenaires pour sa réalisation.

Excellence Monsieur le Ministre,

Avant de terminer mon propos, je voudrais exprimer ici le vœu cher du Gouvernement togolais de voir se renforcer et se consolider la coopération entre le Togo et la Malaisie. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.