Ce que le Togo attend de la Chine

28/05/2016
Ce que le Togo attend de la Chine

Xi Jinping, le président chinois

‘Les relations avec la Chine sont excellences et particulièrement denses’, a déclaré le président Faure Gnassingbé dans un entretien à l’Agence Chine nouvelle (Xinhua).

Un entretien accordé à la veille d’une visite d’Etat de 4 jours à Pékin.

M. Gnassingbé a souligné la convergence de vue avec la Chine en matière diplomatique, notamment en ce qui concerne la résolution des conflits et la lutte contre le terrorisme.

‘Le rôle de la Chine dans la mise en œuvre de la stratégie de développement du Togo prend de plus en plus d’importance (…) Cette visite nous donnera l’occasion de découvrir quelques grandes réalisations de la Chine dont nous pourrions nous inspirer (…) le Togo souhaite vivement que la Chine renforce son appui en matière de construction d’infrastructures économiques notamment les routes, les chemins de fer, les infrastructures portuaires et aéroportuaires’, a indiqué le chef de l’Etat.

Enfin, le président togolais a fait part du souhait que son pays deviene le point d’ancrage en Afrique de l’Ouest du projet de la nouvelle route de la soie développé par les dirigeants chinois.

C’est la deuxième visite d’Etat de Faure Gnassingbé en Chine depuis son élection en 2005.

Informations complémentaires

INTERVIEW XINHUA.pdf 111,61 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.