Ce soir, nous faisons l'histoire

05/08/2014
Ce soir, nous faisons l'histoire

Faure Gnassingbé et le couple Obama mardi à la Maison Blanche

Le président Barack Obama a annoncé mardi 33 milliards de dollars de nouveaux engagements - aide publique et investissements privés- en faveur de l'Afrique, qui contribueront au développement du continent africain et à la création d'emplois aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis investissent massivement, sur le long terme, dans le progrès en Afrique, a déclaré M. Obama lors du  sommet USA-Afrique qui rassemble depuis lundi à Washington plus de 40 chefs d'Etat et de gouvernement africains.

Le président américain a en particulier annoncé la mobilisation, en partenariat avec le secteur privé, la Banque Mondiale et le gouvernement suédois, de 26 milliards de dollars en faveur du programme Power Africa, qui vise à doubler l'accès à l'électricité en Afrique subsaharienne. 

Il a confirmé que des entreprises américaines, parmi lesquelles Marriott ou General Electric, s'étaient engagées sur de nouveaux investissements d'un moment total de 14 milliards de dollars.

M. Obama a cependant insisté sur la responsabilité des dirigeants africains dans la mise en place d'un environnement politique propice au développement économique.

Aussi cruciaux que soient ces investissements, la clé de la prochaine ère de croissance en Afrique ne se trouve pas ici aux Etats-Unis, mais en Afrique, a-t-il lancé.

Le capital est une chose. Les programmes de développement sont une chose. Mais l'Etat de droit est encore plus important. Les gens doivent être capables d'envoyer des biens sans payer un pot-de-vin ou embaucher le cousin de quelqu'un, a-t-il ajouté.

Faure Gnassingbé à son arrivée à la Maison Blanche

M. Obama, qui a reçu mardi soir l'ensemble des dirigeants à la Maison Blanche pour un dîner officiel, dont le président du Togo Faure Gnassingbé, a également souligné qu'il entendait parler de sécurité et de paix.

L'avenir appartient à ceux qui construisent, pas à ceux qui détruisent. Il est difficile d'attirer des investissements et extrêmement compliqué de bâtir des infrastructures et d'encourager l'esprit d'entreprise au beau milieu d'un conflit, a-t-il souligné.

Lors du toast, M. Obama a rappelé ses origines africaines : ‘Je suis devant vous ce soir en tant que président des Etats-Unis mais aussi comme fils de l’Afrique. Le sang africain coule dans mes veines’, a-t-il déclaré.

Le président américain a salué une nouvelle Afrique, une Afrique qui s’engage en faveur de la paix, de la prospérité et de la justice.

‘Ce soir, nous faisons l'histoire’, a lancé Barack Obama.

Le sommet USA-Afrique s’achève mercredi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.