Cen-Sad : tous derrière Omar !

23/07/2010
Cen-Sad : tous derrière Omar !

Les Etats sahélo-sahariens, Tchad compris, ont soutenu jeudi à N'Djamena le président soudanais Omar el-Béchir, rejetant les multiples appels à son arrestation et "toutes les accusations" de la Cour pénale internationale (CPI) qui le recherche pour crimes et génocide.
La Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad), réunie jusqu'à vendredi en sommet dans la capitale tchadienne, s'est dite toujours préoccupée par la situation au Darfour (ouest du Soudan), en proie depuis 2003 à la guerre civile et théâtre des crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide attribués à M. Béchir par la CPI. Cette cour émis contre lui deux mandats d'arrêt.
En sept ans, le conflit au Darfour a fait 300.000 morts selon les estimations de l'ONU, 10.000 d'après Khartoum.
Le sommet se déroule en présence du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et des présidents Sharif Cheikh Ahmed (Somalie), Ahmed Abdallah Sambi (Comores), Omar el-Béchir (Soudan), Issayas Afeworki (Erythrée), François Bozizé (Centrafrique), Fradique de Menezes (Sao Tomé et Principe), Thomas Yayi Boni (Bénin), Amadou Toumani Touré (Mali), Abdoulaye Wade (Sénégal), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Faure Gnassingbé (Togo) et Omar el-Béchir (Soudan).

La rencontre de N'Djamena doit notamment examiner vendredi la redynamisation de la Cen-Sad et évoquer les questions relatives au terrorisme et à l’instabilité dans plusieurs pays africains.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.