Choisir entre diplomatie et politique

09/12/2009
Choisir entre diplomatie et politique

Le Togo a décidé d'expulser Eric Bosc, le premier secrétaire de l'ambassade de France à Lomé, chargé du suivi de la politique intérieure du pays. Cette décision est légitime et motivée par le fait que ce diplomate a largement outrepassé les limites de ses fonctions officielles en s’impliquant directement dans la vie politique togolaise. Une attitude qui n’est pas acceptable.
En effet, M. Bosc a apporté publiquement son soutien à un homme politique dont l’influence au Togo est marginale.
Sa mission à Lomé consistait à dialoguer et à écouter l’ensemble des représentants des partis politiques, mais certainement pas à soutenir l’un ou l’autre.
Le métier de diplomate exige indépendance, mais aussi retenue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.