Choisir entre diplomatie et politique

09/12/2009
Choisir entre diplomatie et politique

Le Togo a décidé d'expulser Eric Bosc, le premier secrétaire de l'ambassade de France à Lomé, chargé du suivi de la politique intérieure du pays. Cette décision est légitime et motivée par le fait que ce diplomate a largement outrepassé les limites de ses fonctions officielles en s’impliquant directement dans la vie politique togolaise. Une attitude qui n’est pas acceptable.
En effet, M. Bosc a apporté publiquement son soutien à un homme politique dont l’influence au Togo est marginale.
Sa mission à Lomé consistait à dialoguer et à écouter l’ensemble des représentants des partis politiques, mais certainement pas à soutenir l’un ou l’autre.
Le métier de diplomate exige indépendance, mais aussi retenue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Afrique de l'Ouest doit répondre aux enjeux de la mondialisation

Cédéao

Pour parvenir à une intégration réelle, la Cédéao doit adopter un dispositif commun en matière d’échanges économiques et de fiscalité.

Bonne entente sur les questions sécuritaires

Coopération

Faure Gnassingbé a reçu vendredi Patrice Kouamé, le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente (CE). 

Bientôt 80% des malades traités sous ARV

Santé

L’ONUSIDA salué vendredi les efforts accomplis par le Togo pour lutter contre la pandémie. Le traitement sous ARV gratuit va se généraliser.

Une façon originale de découvrir le Togo

Tourisme

Une cinquantaine de touristes belges, néerlandais et français sont partis jeudi à la découverte du pays en VTT. Ils participent à la  6e édition du ‘Togo Jungle Challenge’.