Complémentarité et conviction commune

30/09/2013
Complémentarité et conviction commune

Le Nigeria fêtera mardi le 53e anniversaire de son indépendance. A cette occasion, le représentant d’Abuja à Lomé, Matthew Sunday Adoli, avait convié les officiels togolais à une réception lundi soir.

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, a rappelé qu’en un demi siècle de relations diplomatiques entre le Togo et le Nigeria, il y a avait toujours eu convergences de vues. ‘Des relations qui procèdent assurément de l’engagement indéfectible et de la volonté politique de nos dirigeants d’œuvrer au renforcement des liens d’amitié, de fraternité, de solidarité entre nos deux peuples’, a-t-il déclaré.

‘Il existe une complémentarité et une conviction commune de relever les défis du développement’, a-t-il ajouté

Le chef de la diplomatie togolaise a salué les actions menées par le Nigéria, en collaboration avec les  autres pays de la sous-région, dans la lutte contre la criminalité organisée, la piraterie maritime et le terrorisme.

Il est vrai que le Nigeria paye un lourd tribut. Dernier drame en date, l’attaque dimanche par le groupe islamiste Boko Haram d’un collège dans le nord-est du pays qui a fait près de 40 morts.

M. Dussey a tenu à féliciter le président Goodluck Jonathan pour ses efforts en vue de de restaurer l’autorité de l’Etat et de lutter contre les organisations terroristes.

Voici l’intervention de Robert Dussey

_______________________________

C’est pour moi un agréable plaisir, Monsieur l’Ambassadeur, de partager avec vous et le peuple nigérian ce moment solennel de la célébration du 53ème anniversaire de l’indépendance de votre pays.

Je voudrais en cette heureuse occasion, adresser au Gouvernement et au peuple nigérian, au nom du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, du Gouvernement et en mon nom propre, nos très vives et chaleureuses félicitations.

Je saisis également  ce moment important pour vous réaffirmer la disponibilité des plus hautes autorités togolaises à travailler avec vous au renforcement des excellentes relations d’amitié, de fraternité, de coopération et de solidarité agissante qui ont toujours caractérisé les rapports entre nos deux peuples et nos deux nations.

Permettez-moi aussi de saluer les actions que vous menez déjà depuis votre arrivée au Togo et me féliciter de votre volonté exprimée d’œuvrer avec le gouvernement togolais pour la promotion de nos relations de coopération dans l’intérêt bien compris des peuples togolais et nigérian. Car comme le dit si bien votre compatriote Chinua Achebe « Un cœur fier peut survivre à un échec général parce qu’un tel échec ne blesse pas son orgueil. C’est plus difficile et plus amer quand un homme échoue tout seul », ici nigérians et togolais ont décidé de travailler ensemble pour le renforcement de la coopération dans l’espace Cédéao.

Monsieur l’Ambassadeur,

Après plus d’un demi siècle de relations diplomatiques entre nos deux pays, il me plait de noter ici les convergences de vues qui ont toujours caractérisé au plan bilatéral, ces relations et qui procède assurément de l’engagement indéfectible et de la volonté politique de nos Dirigeants d’œuvrer au renforcement des liens d’amitié, de fraternité, de solidarité entre nos deux peuples.

Je voudrais donc me réjouir de cette complémentarité et conviction commune de relever les défis de développement de nos deux pays marqués par la signature d’accords bilatéraux qui constituent le socle juridique de nos liens d’amitié et de coopération.

Sur la base de ces accords et à travers les travaux de la Commission Mixte de Coopération qui se sont tenus récemment, le Togo et  le Nigéria ont convenu, entre autres, de renforcer leurs efforts dans plusieurs domaines de développement notamment le commerce, l’énergie, l’agriculture, la sécurité, l’immigration et la coopération judiciaire.

Cette coopération dynamique  contribue ainsi aux objectifs de la Cédéao dont le Togo et le Nigeria sont des pères fondateurs et qui symbolise la volonté politique de nos plus hauts dirigeants d’œuvrer au renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de solidarité entre nos peuples et de promouvoir l’intégration économique effective de notre sous-région, dans un esprit de prospérité partagée.

Robert Dussey

Monsieur l’Ambassadeur,

Depuis votre arrivée dans notre pays, vous suivez avec beaucoup d’intérêt les importantes réformes et les avancées démocratiques que le Togo continue  de réaliser en vue de consolider son processus de réconciliation.

Comme vous le savez, des réformes économiques audacieuses ont été également entreprises au Togo.    

Ces réformes ont permis d’atteindre des résultats encourageants  et elles se poursuivent en vue de consolider la bonne gouvernance, condition indispensable à l’assainissement de l’environnement des affaires et au développement économique de notre pays.

Toutes ces réformes politiques, institutionnelles et économiques ont contribué à l’apaisement du climat politique et permis l’organisation dans la transparence et la paix, le 25 juillet 2013, des élections législatives, unanimement saluées par l’ensemble de la communauté internationale et qui a abouti à la mise en place d’une Assemblée Nationale multipartite reflet de la vigueur du processus démocratique en marche au Togo.

Je saisis cette occasion pour remercier sincèrement tous les partenaires qui nous ont accompagnés tout au long de ce processus électoral et je reste persuadé  que vos actions contribueront  à la consolidation de la démocratie dans notre pays.

Monsieur l’Ambassadeur,

Je voudrais également vous dire, combien le Président de la République, le Gouvernement et le Peuple togolais apprécient à leur juste valeur les efforts inlassables que votre grand pays déploie en faveur du développement et de l’intégration continentale ainsi que de la recherche de la paix et de la sécurité sous-régionale et internationale.

Permettez-moi de saluer ici les actions menées par le Nigeria en collaboration avec les  autres pays  de  la sous-région dans la lutte contre  la criminalité organisée, la piraterie maritime et le terrorisme, des fléaux qui menacent l’existence même de nos Etats et qui sont de nature à remettre gravement  en cause les avancées significatives réalisées sur le plan de la croissance économique et du développement.

C’est le lieu également de me féliciter des  efforts importants déployés par   Son Excellence Dr GOODLUCK EBELE JONATHAN, Président de la République Fédérale du Nigéria, en vue de  pacifier le Nigéria, de restaurer l’autorité de l’Etat et de renforcer la bonne gouvernance ainsi que l’Etat de droit.

Je voudrais pour finir mon propos, souhaiter une fois de plus bonne fête au peuple nigérian et vous prier, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, du Gouvernement, du Peuple Togolais et en mon nom propre, de bien vouloir transmettre nos vœux de santé et de bonheur au Président de la République Fédérale  du Nigéria, Son Excellence Dr GOODLUCK EBELE JONATHAN et ceux de paix et de prospérité  sans cesse croissante au peuple frère du Nigéria.

Vive l’amitié et la coopération entre le Nigeria et le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.