Condamnation des actes de piraterie maritime

01/11/2011
Condamnation des actes de piraterie maritime

Vivement préoccupé par la menace qu’ils font peser sur la navigation internationale, la sécurité et le développement économique des États de la région, le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné, lundi, tous les actes de piraterie et vols à main armée commis en mer au large des côtes des États du Golfe de Guinée. 

Les pays concernés sont, notamment, le Nigéria, le Bénin et le Togo.

Dans une résolution présentée par l’Allemagne, la France, le Gabon, l’Inde, le Nigéria et le Royaume-Uni, et adoptée à l’unanimité de ses quinze membres, le Conseil engage aussi les États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Commission du golfe de Guinée à lutter contre ces actes de piraterie par une action concertée, notamment l’instauration de patrouilles maritimes bilatérales ou régionales.

Le Conseil de sécurité se félicite, en outre, du projet de de convoquer un sommet des chefs d’État du golfe de Guinée afin de réfléchir à une riposte globale dans la région.

Le Conseil s’était penché, pour la première fois, le 19 octobre dernier, sur la menace émergente de la piraterie dans le Golfe de Guinée. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.