Condoléances aux présidents du Gabon et du Congo

16/03/2009
Condoléances aux  présidents du Gabon et du Congo

Les autorités togolaises ont adressé dimanche un message de condoléances au président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, et du Congo, Denis Sassou Nguesso, à la suite du décès samedi au Maroc d'Edith-Lucie Bongo Ondimba (45 ans). La Première dame gabonaise était la fille aînée du président congolais.

Le gouvernement a décrété samedi soir un "deuil national" sur le territoire gabonais jusqu'aux funérailles de Mme Bongo, dont la date n'a pas encore été fixée.Les relations entre le Togo et le Gabon sont étroites et le président Faure Gnassingbé, entretient des liens amicaux avec Omar Bongo.

Voici le message adressé par le président Faure Gnassingbé à son homologue gabonais

« Monsieur le président et cher frère, c'est avec une vive émotion que j'ai appris le décès de Mme Edith Bongo, première dame du Gabon, le 14 mars 2009 à Rabat au Maroc. Je mesure à quel point la disparition prématurée de cette femme dynamique qui a investi des efforts remarquables dans la recherche du bien être de ses concitoyens affecte tout le Gabon. En mon nom personnel et au nom du peuple togolais, je voudrais dans ces circonstances douloureuses, vous exprimer mes condoléances les plus attristées. Je vous prie d'agréer, monsieur le président et cher frère, l'assurance de ma très haute considération et de ma sympathie dans cette dure épreuve. »

Edith-Lucie Bongo Ondimba : belle et compétente

L'épouse du président gabonais, Edith Lucie Bongo Ondimba s'était beaucoup impliquée dans des oeuvres sociales, notamment dans la lutte contre le sida.

Fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, elle était devenue la Première dame du Gabon en épousant il y a plus de 18 ans le chef de l'Etat gabonais Omar Bongo Ondimba.

Elle était présentée comme une "femme très dynamique" par les biographes du palais, belle et d'élégance sobre. M. Bongo Ondimba l'avait épousée en secondes noces le 4 août 1990.

Née le 10 mars 1964 à Brazzaville, Edith Lucie Bongo avait décroché un doctorat en médecine en 1989 et était devenue pédiatre, selon le site internet officiel du président gabonais, www.omarbongo.org.

Devenue Première dame, elle s'était impliquée avant tout dans les oeuvres sociales, particulièrement dans la lutte contre le sida, pour laquelle M. et Mme Bongo prêtaient volontiers leurs images. Une grande photo d'eux est visible sur un large panneau sur le Boulevard du Bord de mer de Libreville, sur lequel on peut lire: "Ensemble, luttons contre le sida. Face au VIH-sida, adoptons un comportement responsable".

Edith Lucie Bongo mobilisait aussi sur cette cause des épouses de chefs d'Etat du continent, poussant à la création, en juillet 2002 à Genève, de l'Organisation des Premières dames d'Afrique contre le VIH-sida (Opdas), après avoir créé en 1996 au Gabon la Fondation Horizons nouveaux en faveur des "enfants en détresse et des handicapés".

Parallèlement, elle présidait le Conseil d'administration de la Polyclinique El Rapha, un complexe hospitalier privé de la capitale.

Elle était aussi présente sur le terrain politique au côté de son mari.

En juillet 2003, année d'élection présidentielle, elle avait été élue présidente d'honneur de la formation du chef de l'Etat, le Parti démocratique gabonais (PDG).

Elle était restée "présente tout au long de la campagne", assistant à tous les meetings de son époux, indique une étude consacrée aux Premières dames d'Afrique, publiée dans un ouvrage collectif du Centre d'étude d'Afrique noire ("Femmes d'Afrique", Collection Afrique politique, Editions Khartala, 1998).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.