Conférences internationales : Lomé retrouve sa place

21/05/2015
Conférences internationales : Lomé retrouve sa place

Une première pour le Togo depuis un quart de siècle

Le Togo organisera au mois de novembre prochain un sommet sur la sécurité maritime et le développement auquel prendront part de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que plusieurs milliers d’officiels venus d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique.

C’est la première fois depuis 25 ans que le pays organise un évènement d’une telle ampleur.

Tout doit être mis en œuvre pour accueillir les participants dans les meillleures conditions, notamment en ce qui concerne l’hébergement.

Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères, a réuni jeudi à Lomé les responsables des principaux hôtels de Lomé afin de leur donner un certain nombre de directives imposées par l’Union Africaine co-organisatrice de la conférence : hygiène, confort, sécurité, qualité de la restauration, accueil, etc…

‘Le gouvernement entend faire du secteur hôtelier un partenaire important afin que cette rencontre soit un succès. Vous êtes les partenaires de la diplomatie togolaise et vous contribuez à vendre l’image du Togo, aidez-nous !’, a lancé M. Dussey aux professionnels du secteur.

Ce sommet sur la piraterie maritime est une occasion de renouer avec le tourisme de conférence dont le Togo avait fait une spécialité jusqu’au début des années 90.

L’hôtel du 2 février, en cours de rénovation, accueillera la conférence. Le chantier devrait être achevé d’ici le mois de septembre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.