Contingent togolais au Darfour

09/01/2008
Contingent togolais au Darfour

800 soldats togolais vont être envoyés au Darfour (province de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile) dans le cadre de la force hybride de paix ONU/Union africaine (UA), a annoncé mercredi Faure Gnassingbé.

Le président du Togo a fait cette déclaration lors de la traditionnelle cérémonie de voeux du Nouvel An des Forces armées togolaises (FAT)."Notre vision est d'apporter la paix là où elle est menacée, la maintenir et la renforcer là où elle est fragilisée", a déclaré M. Gnassingbé devant une trentaine d'officiers supérieurs au palais présidentiel.

C'est la première fois que le Togo compte contribuer à une force de maintien de la paix au Darfour.

Lomé s'était déjà engagé en Côte d'Ivoire sous les couleurs de la Cédéao puis de l'Onu.

Une force de paix mixte ONU-UA de 26.000 hommes doit remplacer en janvier la force africaine de 7.000 éléments actuellement déployée au Darfour, mais le Soudan est accusé par les Nations unies d'en entraver le déploiement.

Le Darfour est en proie depuis près de cinq ans à un conflit qui a fait quelque 200.000 morts, selon des organisations internationales, et entraîné le déplacement de 2,2 millions de personnes. Khartoum conteste ces chiffres et évoque 9.000 morts.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.