Coopération accrue avec le Pentagone

28/10/2011
Coopération accrue avec le Pentagone

Le général Atcha Titikpina (photo), chef d’Etat major des Forces armées togolaises (FAT) a été reçu vendredi à Washington au Pentagone, le Département américain de la défense. Une visite qui a permis d’aborder les dossiers chauds du moment : la lutte contre la piraterie maritime de plus en plus fréquente dans le Golfe de Guinée, le combat contre le trafic de drogue et le terrorisme ; le premier contribuant à financer le second.

Les Etats-Unis ont promis d'examiner les demandes du Togo pour lui permettre de mieux surveiller ses côtes et les eaux internationales.

L’armée US s’est également engagée à accroître son aide humanitaire en faveur des populations les plus déshéritées. Depuis plusieurs années déjà, les bâtiments de la marine américaine en escale à Lomé profitent du séjour pour déployer leurs médecins et infirmières en zone rurale et pour réaliser des interventions chirurgicales à bord.

Toujours vendredi, le patron des FAT s’est rendu au Département d’Etat pour une série d’entretiens concernant la participation des soldats togolais au programme ACOTA (Africa Contingency Operations Training Assistance).

Cette initiative vise à former les militaires africains dont les pays participent à des opérations de maintien de la paix sur le continent. Ce qui est le cas du Togo avec des Casques bleus déployés, notamment, en Côte d’Ivoire.

Et justement s’agissant de l’ONU, Atcha Titikpina s’était rendu en début de semaine à New York pour des discussions avec Hervé Ladsous, le secrétaire général adjoint de l’Onu en charge des opérations de maintien de la paix, et son staff.

Interrogé par republicoftogo.com, M. Titikpina a indiqué que les officiels onusiens « avaient félicité le Togo pour le travail remarquable effectué par ses Casques bleus et pour sa récente élection au Conseil de sécurité due, en partie, à sa contribution aux opérations de maintien de la paix ».

Avant les Etats-Unis, le chef d’Etat major de l’armée togolaise s’est rendu en France pour évoquer avec son homologue l’amiral Edouard Guillaud un soutien de Paris à la lutte contre la piraterie, le trafic de stupéfiants et le terrorisme. Autre dossier abordé, la présence des Casques bleus togolais au sein des différentes missions des Nations Unies.

Des discussions ont enfin eu lieu avec le général Clément-Bollée, directeur de la Coopération de Défense et de Sécurité (DCSD) au ministère des Affaires étrangères.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.