Coup de Tonnerre à Lomé

18/02/2008
Coup de Tonnerre à Lomé

Le « couteau suisse » de la marine française est attendu mardi au port de Lomé où il participera aux manŒuvres « Zio 2008 » qui devraient voir l'engagement de plusieurs milliers de soldats du Togo, du Bénin et de France. Une sorte de répétition grandeur nature pour les FAT dont 800 éléments seront engagés dans la force hybride Onu/UA au Darfour.

Le Tonnerre de la marine française est un « BPC » ((Bâtiment de projection et de commandement) qui remplit de multiples fonctions cardisposant d'équipements d'une diversité impressionnante afin de s'adapter et de gérer différentes formes de crises.

Il s'agit, selon la marine française, de pouvoir projeter des forces terrestres et aériennes, d'assurer leur soutien et leur commandement, mais aussi de réaliser des évacuations, de venir en aide aux populations de pays en crise ou de contribuer à la reconstruction de zones dévastées.

Sous des allures de porte-hélicoptères, le Tonnerre  (et son frère jumeau le Mistral) est un nouvel outil géostratégique de la Marine.

Le BPV peut embarquer 450 soldats.

Caractéristiques :

Longueur : 200 mètres

Largeur : 32 mètres

Vitesse maximale : 19 nŒuds

Surface du pont d'envol : 5 200 m²

6 hélicoptères embarqués

Hôpital : 2 salles d'opération, 69 lits

Photo © Marine

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.