D'Antananarivo à Erevan

27/11/2016
D'Antananarivo à Erevan

Faible affluence à ce sommet

Le XVIe Sommet de la Francophonie a pris fin dimanche, par l’adoption de la ‘Déclaration d’Antananarivo’ qui appelle à une meilleure coopération notamment dans leurs actions contre le terrorisme.

L’Arménie accueillera le prochain sommet de la Francophonie en 2018. 

L’OIF compte désormais 84 Etats et gouvernements membres, avec l’adhésion de la Nouvelle-Calédonie, l’Argentine, la Corée du Sud, et la province canadienne d’Ontario. 

L’Arabie saoudite en revanche n’a pas été admise au sein de la Francophonie.

Ce sommet n’a pas connu une forte affluence. Les président du Togo, de Côte d’Ivoire, de la RDC, du Mali, notamment ont préféré rester chez eux.

Au total, moins d’une vingtaine de chefs d’État et de gouvernement étaient présents à Antanarivo, une affluence modeste au regard du nombre de pays membres ou observateurs de l’OIF.

C’est Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères, qui représentait Faure Gnassingbé à cette conférence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !