De Rabat à La Valette

10/11/2015
De Rabat à La Valette

La baie de Saint Julien et Spinola à La Valette

Ces derniers mois, l'Union européenne a été confrontée à l'arrivée massive de migrants et de réfugiés. Ils se déplacent pour différentes raisons; ils fuient les conflits, l'instabilité politique et économique, les violations des droits de l'homme et la pauvreté. Le plus gros contingent vient de Syrie.

L'UE a pris, avec les États membres, un ensemble de mesures pour faire face aux problèmes créés par les migrations. Mais le problème ne concerne pas uniquement l'Europe. 

Les pays d'origine ou de transit des flux migratoires irréguliers doivent également être associés aux efforts.

En avril 2015, le Conseil européen a demandé la tenue d'un sommet international pour examiner les questions relatives aux migrations avec les pays africains et d'autres pays concernés au premier plan.

Ce sommet se tiendra les 11 et 12 novembre à La Valette (Malte).

La conférence s'appuiera sur les processus de coopération existant entre l'Europe et l'Afrique, en particulier les processus de Rabat et de Khartoum sur les migrations, et sur le dialogue UE-Afrique sur la migration et la mobilité. 

Un certain nombre d’Etats africains ont été invités parmi lesquels le Togo, signataire du processus de Rabat.

Les représentants d’organisations africaines seront également présents : Cédéao et Union africaine, notamment.

Cadre de dialogue et de consultation

Le processus de Rabat a pour objectif de créer un cadre de dialogue et de consultation au sein duquel sont mises en œuvre des initiatives concrètes et opérationnelles. Il témoigne d’une nouvelle vision des questions migratoires caractérisée par une gestion concertée, globale et équilibrée. 

L’UE demande aux partenaires africains de poursuivre une politique de prévention et de réduction de la migration irrégulière. Ceci n’est cependant qu’un aspect d’une politique migratoire qui, pour être cohérente, vise également à mieux organiser la migration légale et à promouvoir le lien entre migration et développement.

L'Europe et l'Afrique veulent travailler dans un esprit de partenariat afin de trouver des solutions communes aux défis d'intérêt commun, expliquent les organisateurs du sommet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.