Décès d’un militaire togolais en Côte d’Ivoire

04/01/2010
Décès d’un militaire togolais en Côte d’Ivoire

Le caporal Ametepe Agbenyo est décédé le 3 janvier à la Polyclinique Sainte Anne-Marie d’Abidjan (PISAM) où il était hospitalisé des suites de maladie. Ce militaire togolais faisait partie de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Il était arrivé dans le pays au moins de novembre 2009.
C’est le 43ème militaire delà Force de paix décédé depuis le déploiement de la Mission en avril 2004.
L’Onuci a adressé ses condoléances à la famille du militaire et aux autorités togolaises.
Le Togo est présent en Côte d’Ivoire depuis le début de la crise ; d’abord au sein du contingent de la Cédéao, puis des Nations Unies.

Voici le communiqué de l’Onuci
DECES D’UN MILITAIRE TOGOLAIS DE L’ONUCI
Abidjan, le 4 janvier 2009… L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a le regret d’annoncer la mort d’un militaire togolais déployé au sein de la mission. Le caporal Ametepe Agbenyo est décédé le dimanche 3 janvier 2010, à la Polyclinique Sainte Anne- Marie d’Abidjan (PISAM) où il avait été hospitalisé le 2 janvier des suites d’une maladie.
Le caporal Ametepe Agbenyo était arrivé en Côte d’Ivoire le 24 novembre 2009. Il était âgé de quarante quatre ans.
C’est le 43ème militaire de l’ONUCI décédé depuis le déploiement de la Mission en avril 2004.
L’ONUCI adresse ses sincères condoléances à la famille éplorée et au Gouvernement du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.