Délégation de l’ONU et de l’UA à Lomé

12/01/2015
Délégation de l’ONU et de l’UA à Lomé

Mohamed Ibn Chambas (G) et Smaïl Chergui

Mohamed Ibn Chambas, le représentant du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et Smaïl Chergui, commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), ont été reçus lundi par le président Faure Gnassingbé. Ils étaient accompagnés par la représentante du PNUD au Togo, Khardiata Lo N’diaye.

Deux thèmes ont dominé les discussions, la lutte contre la l'insécurité maritime et le processus d’organisation des élections présidentielles.

Dans la matinée, les deux personnalités s’étaient entretenues avec Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères.

Le Togo organisera en novembre 2015 à Lomé une conférence internationale sur la sécurité maritime en coopération avec l’Union africaine. De nombreux chefs d’Etat et de gouvernement y participeront ainsi que des experts en charge de la lutte contre la criminalité et le terrorisme.

Reste à concevoir pratiquement cet évènement. Le Togo n’a plus organisé des manifestations de ce genre depuis des décennies.

M. Chergui est donc venu s’informer des premiers préparatifs. Il a aussi été question d’affiner les thèmes qui seront abordés lors des travaux. Les autorités togolaises entendent associer les questions de développement.

Les Nations Unies pourraient apporter leur soutien à cette conférence. C’est ce qu’a indiqué Mohamed Ibn Chambas dont l’organisation est très concernée par les problèmes de sécurité dans la région du Golfe de Guinée.

Il a également été question de l’élection présidentielle qui doit se dérouler cette année. L’UA comme l’ONU veulent s’assurer de la bonne mise en œuvre du processus devant conduire au scrutin.

Avec quelques semaines de retard sur le calendrier prévu, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) devra entamer les opérations de recensement.

Par ailleurs, les députés discutent toujours d’une proposition de loi introduite par des élus de l’opposition qui propose une limitation du mandat présidentiel et la tenue d’une scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

S'exprimant le 8 janvier dernier à New-York devant les membres du Conseil de sécurité de l'ONU, M. Chambas avait rappelé que 2015 était une année électorale riche en Afrique de l’Ouest avec des consultations au Bénin, en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Nigéria et au Togo. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.