Démocratiser les relations internationales

27/05/2014
Démocratiser les relations internationales

La ville d'Alger

Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise, est en route pour Alger où s’ouvre mercredi la 17e conférence ministérielle du Mouvement des non-alignés (MNA). Cette réunion est organisée en prélude au sommet des MNA prévu en 2015 à Caracas.

A quoi sert encore cette organisation née à l’époque de la guerre froide ? Les pays membres réfléchissent depuis plusieurs années aux changements à opérer face aux nouveaux équilibres mondiaux.

‘Face à ces nombreux défis, le mouvement est appelé à promouvoir une forte convergence pour un partenariat novateur Nord/Sud à la faveur du sommet mondial sur l’Agenda de développement post-2015 avec un accent particulier sur l’éradication de la pauvreté et la promotion du développement durable sur la base du principe de la responsabilité commune et différenciée’, souligne M. Dussey

Oui, affirme le ministre des Affaires étrangères du Togo, ‘Le mouvement a un passé, un présent et un avenir tant que le projet auquel il s'identifie, ne serait-ce que celui de la démocratisation des relations internationales, de la démocratisation des Nations unies et celui de la réforme du Conseil de sécurité, n'aura pas abouti’.

Lors des travaux, les participants devraient évoquer la situation au Sahel. L'Algérie est en effet un pays incontournable dans le processus d'instauration de la paix dans cette région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.