Désarmement : le Togo demande plus de moyens

23/10/2010
Désarmement : le Togo demande plus de moyens

Pour contrer la menace des armes de destruction massive autres que nucléaires, la communauté internationale doit renforcer les trois instruments multilatéraux dont elle dispose, ont estimé vendredi à New York plusieurs délégations aux Nations Unies.
Et notamment les capacités des Centres régionaux spécialisés de l’Onu.
Le représentant du Togo, Kokou Nayo M’Beou, dont le pays accueille le Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique, a réaffirmé le rôle déterminant de ces Agences en insistant sur la contribution apportée par celui de Lomé.
M. M’Beou a rappelé que le gouvernement togolais continuait, en dépit de ses difficultés financières, à remplir la part du contrat qui est le sien en tant que pays hôte.
Dans ce contexte, il s’est réjoui de la décision de renforcer les capacités humaines et opérationnelles du Centre, ce qui a permis de multiplier et de diversifier ses activités.
Kokou Nayo M’Beou a invité les États africains à faire des contributions volontaires au Centre comme ils s’y sont engagés lors de la réunion du Conseil exécutif de l’Union africaine, organisée à Khartoum en 2006.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.