Désarmer pour développer

18/05/2012
Désarmer pour développer

Angela Kane (photo), la secrétaire général adjoint de l’ONU et nouveau Haut Représentant pour les affaires de désarmement, effectue depuis vendredi une visite au Togo. Lomé abrite le Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) qui relève de l’UNODA dirigé justement par Mme Kane.

Elle a participé dans l’après-midi à une conférence au siège des Forces armées togolaises (FAT) au cours de laquelle elle a invité les Etats à mobiliser leurs ressources en faveur des secteurs socioéconomiques plutôt que dans le militaire.

"L'article 26 de la charte des nations-unies prévoit que l'établissement et le maintien de la paix et de la sécurité internationale doit se faire en détournant vers les armements que le minimum des ressources humaines et économiques du monde; c'est dans cet ordre d'idée que l'ONU promeut, la réévaluation des besoins en matière de défense nationales, la réalisation des mesures de renforcement mutuelle de la confiance et la réaffectation des ressources nationales en priorité au développement économique, sociale et humain", a-t-elle rappelé.

Angela Kane a reconnu que, jusqu’à présent, l’ONU prêchait dans le désert.

En Afrique, les dépense militaires ont augmenté de 8,8% en 2011 par rapport à 2010. "Les dépenses militaires excessives ont souvent pour conséquence d'alimenter un sentiment d'insécurité dans les pays riverains et perpétuer un cercle vicieux de course aux armements, ce qui fragilise la sécurité régionale et internationale", a observé Mme Kane. Elle a exhorté les pays africains à promouvoir la transparence et la confiance mutuelle qui permettront d'installer la stabilité dans les relations inter-étatiques.

Plusieurs personnalités assistaient à la conférence dont le chef d’Etat-major des FAT, le général Mohamed Atcha Titikpina, le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, le directeur de l’UNREC, Richard Fung et le corps diplomatique.

Informations complémentaires

Discours d\'Angela Kane.pdf 85,83 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.