Diouf : « J'ai rencontré des acteurs de bonne foi »

23/06/2009
Diouf : « J'ai rencontré des acteurs de bonne foi »

« J'ai eu des échanges fructueux et enrichissants avec les autorités togolaises et l'ensemble de la classe politique et de la société civile ». C'est ce qu'a déclaré lundi le secrétaire général de l'organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, au terme de sa visite au Togo. M. Diouf qui s'était entretenu dimanche avec le président Fauire Gnassingbé, a reçu le lendemain les représentants des principaux partis politiques (RPT, UFC, CAR, CPP, PDR, CDPA). Il a également rencontré Mgr Nicodème Barrigah, président de la commission « Vérité Justice et réconciliation ».

L'Evêque du diocèse d'Atakpamé a affirmé avoir sollicité l'appui financier et technique de l'OIF pour le bon fonctionnement des activités de la commission. « J'ai rencontré des acteurs de bonne foi, je pense que tout le monde veux faire évoluer le processus » a expliqué Abdou Diouf qui a indiqué qu'il évoquerait avec le président burkinabé Blaise Compaoré, facilitateur du dialogue intertogolais, la situation politique au Togo.

Le secrétaire général de la Francophonie a eu un dernier entretien avec le Premier ministre, Gilbert Houngbo, qui l'a raccompagné à la frontière Hilacondji entre le Togo et le Bénin.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.