Disparition d'une légende

26/08/2009
Disparition d'une légende

Le président  du Togo, Faure Gnassingbé, a adressé mercredi, depuis Accra où il se trouve en visite officielle, un message de condoléances à son homologue américain, Barack Obama, après le décès du sénateur Ted Kennedy. Dans ce message, le chef de l'Etat salue une « légende de la vie politique américaine, un grand démocrate et un homme qui a lutté jusqu'au bout avec un grand courage contre la maladie ».

De son côté, l'ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Kadangha Limbiyé Bariki, a adressé mercredi ses condoléances à la famille du sénateur Edward Kennedy.Dans un courrier envoyé au bureau du sénateur, M. Bariki, écrit : « La famille Kennedy a perdu son patriarche, le sénat une grande figure, le parti démocrate un grand leader, les Etats-Unis un patriote et l'Afrique un ami ».

L'ambassadeur rappelle que le sénateur Edward Kennedy, pendant ses 46 ans de mandat au Sénat, s'est battu pour la justice sociale aux Etats-Unis et à travers le monde.

« Edward Kennedy sera regretté dans son pays, en Afrique et au Togo », conclut le diplomate.

Edward "Ted" Kennedy, ténor de la vie politique aux Etats-Unis et dernier patriarche de la dynastie Kennedy, atteint d'une tumeur au cerveau, est décédé mardi soir à l'âge de 77 ans, a annoncé mercredi sa famille.

"Edward M. Kennedy -- le mari, le père, le grand-père, le frère et l'oncle que nous aimions tant -- est mort tard mardi soir chez lui à Hyannis Port", son fief dans l'Etat du Massachusetts (nord-est), a déclaré la famille Kennedy dans un communiqué.

"Nous avons perdu le centre irremplaçable de notre famille et une lumière joyeuse dans nos vies mais sa foi, son optimisme et sa persévérance resteront à jamais dans nos coeurs", ajoute le texte.

"Il aimait son pays et a voué sa vie à le servir", affirme encore la famille en soulignant son "combat infatigable" pour la justice sociale et contre la pauvreté.

Il avait fait de la santé et de l'éducation ses deux grands chevaux de bataille et présidait la commission de la Santé au Sénat.

A la fin de sa vie, Ted Kennedy, devenu le patriarche de la famille la plus célèbre des Etats-Unis et qui s'était fait le champion de la justice sociale, s'était attiré l'admiration de tous dans le combat sans trêve qu'il a mené contre le cancer qui l'a finalement emporté.

Le leader de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, a aussitôt exprimé dans un communiqué sa tristesse face à la disparition de "notre patriarche" et rendu hommage à son travail faisant notamment valoir que "grâce à lui, beaucoup plus

d'enfants ont pu être soignés".

Le sénateur, élu pour la première fois en 1962, avait été opéré en juin pour une tumeur au cerveau. Cette tumeur avait été diagnostiquée en mai 2008.

Né le 22 février 1932 à Boston (nord-est), benjamin des neuf enfants de Joseph et de Rosa Kennedy, catholiques d'origine irlandaise, il a représenté le Massachusetts au Sénat des Etats-Unis sans interruption depuis son élection en 1962, dans les rangs démocrates, au siège laissé vacant par son frère John, devenu président.

Juriste, diplômé de l'Université de Harvard et de l'Ecole de droit de l'Université de Virginie, Ted Kennedy était resté dans l'ombre politique de ses frères aînés jusqu'à l'assassinat de Robert, en juin 1968, durant la campagne présidentielle, pour devenir ensuite peu à peu une icône de la gauche américaine.

Connu pour son tempérament de bon vivant, Kennedy personnifiait l'opulence et l'élitisme. Au point, selon ses détracteurs, que les scandales de sa vie privée lui auront coûté l'accession aux plus hautes fonctions. Il n'a ainsi jamais obtenu l'investiture de son parti pour l'élection présidentielle.

Mais M. Kennedy a aussi souffert des nombreuses tragédies qui ont frappé le "clan", dont les assassinats successifs de ses deux frères, le président John Fitzgerald Kennedy en 1963, et le candidat à la Maison Blanche, ancien ministre de la Justice Robert Kennedy en 1968. Un autre frère Joe, pilote, est décédé durant la Seconde guerre mondiale.

Le 11 août, la soeur de Ted, Eunice Kennedy Shriver, était décédée à l'âge de 88 ans.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.