Double sommet

13/03/2008
Double sommet

Le sommet de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) s'ouvre jeudi matin à Dakar en présence de plusieurs dizaines de chefs d'Etat.

Après une récitation du Coran, les participants écouteront les allocutions du Premier ministre de Malaisie, président de la 10e session de la Conférence islamique, et du président Abdoulaye Wade du Sénégal.Ce sommet auquel participe le président togolais, Faure Gnassingbé, vise à renforcer la solidarité entre pays très riches et déshérités d'Afrique et d'Asie. Car la particularité de l'OCI est d'accueillir en son sein des Etats ayant des économies caractérisées par l'opulence et par l'extrême pauvreté.

Si la participation des riches pays arabes au sommet de Dakar est avant tout politique ; l'Afrique a des préoccupations plus immédiates

Les Etats africains sont particulièrement intéressés par les aides qu'ils peuvent recevoir de la Banque islamique de développement (BID), très active sur le continent dans le financement de nombreux projets.

Arrivé hier à Dakar, Faure Gnassingbé s'est entretenu avec le président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, et ce matin avec son homologue du Niger, Mamadou Tandja.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.