Duo pour Ouaga

16/03/2009
Duo pour Ouaga

Le chef de l'Etat quittera finalement Lomé mardi matin au lieu d'aujourd'hui, comme initialement prévu, pour se rendre à Ouagadoudou où se tient le sommet de l'Uemoa.

Faure Gnassingbé sera accompagné de son homologue béninois Thomas Boni Yayi.Le sommet se penchera sur les activités des organes de l'Uemoa notamment celles de la Commission de l'Uemoa, de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

Les chefs d'Etat vont également examiner la situation en Guinée Bissau.

Sur le plan économique, les dirigeants de l'Uemoa adopteront un "programme spécial" sur la résolution de la crise de l'énergie et le financement du développement.

Le président Boni Yayi préside en ce moment une commission sur ce sujet dont le rapport sera versé au dossier sur l'énergie.

Le président burkinabè, Blaise Compaoré qui assure la présidence de l'Uémoa depuis le dernier sommet tenu en janvier 2007, devrait également céder son fauteuil.

Créée en janvier 1994, l'Uemoa calquée sur le modèle de l'Union européenne (UE) regroupe les 7 pays francophones d'Afrique de l'ouest ayant le franc CFA en partage.

Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso, du Bénin, du Sénégal, du Togo, du Niger et du Mali.

Ils ont été rejoints en 1996 par la Guinée Bissau, petit pays lusophone qui a obtenu son indépendance en 1974.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.